•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les manifestations pacifiques aux États-Unis sont « plus que légitimes », selon Berlin

La diplomatie allemande entend contacter le département d'État pour connaître les circonstances dans lesquelles un reporter allemand a été mis en joue par des policiers à Minneapolis.

Plusieurs personnes sont couchés au milieu d'une rue, le visage vers le sol.

À Denver, au Colorado, des manifestants se sont couchés au sol lundi soir pour simuler la position dans laquelle se trouvait George Floyd lorsqu'il a été tué.

Photo : Getty Images / Michael Ciaglo

Agence France-Presse

Les manifestations pacifiques aux États-Unis sont « compréhensibles et plus que légitimes » après la mort de George Floyd, a estimé mardi le ministre allemand des Affaires étrangères.

Pour nous [...] la règle est que la protestation pacifique doit toujours être possible, mais elle doit être pacifique, a déclaré Heiko Maas à Berlin, lors d'une conférence de presse avec son homologue ukrainien, Dmytro Kuleba.

Je veux également dire mon espoir que ces manifestations pacifiques ne conduiront pas à de nouvelles violences et, plus encore, mon espoir que ces manifestations rendront les choses différentes aux États-Unis, a ajouté M. Maas, interrogé par les journalistes sur les manifestations dans de nombreuses villes américaines, une semaine après la mort de George Floyd lors d'une intervention policière à Minneapolis.

La mobilisation pacifique à laquelle nous assistons aux États-Unis, avec d'ailleurs de nombreux gestes très émouvants de la part de policiers américains, est compréhensible et plus que légitime.

Heiko Maas, ministre allemand des Affaires étrangères

Le ministre a également prévenu que ses services allaient contacter leurs homologues américains pour connaître les circonstances exactes après qu'un reporter du média allemand Deutsche Welle a été mis en joue par des policiers à Minneapolis alors qu'il couvrait une manifestation.

Une femme noire masquée se tient debout devant une rangée de policiers armés et casqués.

À Las Vegas, une femme a confronté des membres des forces de l'ordre casqués lourdement armés lors d'une manifestation contre la brutalité policière tenue lundi.

Photo : Getty Images / AFP/BRIDGET BENNETT

Les journalistes doivent pouvoir faire leur travail sans risque pour leur sécurité, a fait valoir M. Maas, pour qui les États démocratiques doivent appliquer les normes les plus élevées en matière de protection de la liberté de la presse.

Donald Trump a promis de restaurer l'ordre aux États-Unis, en proie à un déversement de colère historique, menaçant de déployer l'armée pour faire cesser les violences.

Le président américain est confronté aux désordres civils les plus graves de son mandat alors que des centaines de milliers d'Américains protestent contre les brutalités policières, le racisme et les inégalités sociales, exacerbées par la crise de la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International