•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les prématernelles albertaines peu pressées de rouvrir

Des enfants de prématernelle autour d'une table.

Les règles imposent un nombre maximal de 10 personnes par salle de .classe, en comptant les adultes.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Les prématernelles albertaines sont à nouveau autorisées à accueillir les enfants, après près de trois mois de fermeture, mais seul un petit nombre d'entre elles semblent prêtes à le faire en raison des conditions imposées.

Parul Panchul, qui vient tout juste de rouvrir son service de garderie, Little Flowers, à Edmonton, a d'abord été curieuse lorsqu'elle a entendu que la province avait décidé d’autoriser les prématernelles à recommencer leurs activités à partir de lundi.

Elle possède un programme de prématernelle pour les enfants de 3 à 4 ans en plus du service de garderie.

Dix par classe au maximum

Toutefois, les conditions imposées sont très contraignantes, selon Parul Panchul. Là où elle accueillait 60 enfants dans trois salles, elle devrait limiter le nombre d’enfants à moins de 10 par classe. Les employés ne pourraient s'occuper que d'un seul groupe.

Mme Panchul devrait aussi utiliser deux entrées distinctes des entrées de son service de garderie. C’est un obstacle pour nous, dit-elle.

À Fort McMurray, la directrice du programme Early Start Learning Centre, Krystal Churcher, a pour sa part décidé de ne pas reprendre les activités avant la rentrée, à la fin du mois d'août. 

Ça semble complètement irréaliste et injuste d’imposer ces conditions aux prématernelles.

Krystal Churcher, directrice de la prématernelle Early Start Learning Centre

Krystal Churcher estime que le calendrier proposé par le gouvernement provincial n’était pas réaliste pour un programme qui prend généralement fin en juin.

Elle espère que l’été lui donnera le temps de mettre en place les mesures de précaution rendues nécessaires par la présence du nouveau coronavirus.

La ministre des Services à l’enfance, Rebecca Schulz, a annoncé l’autorisation de rouvrir jeudi. Ça donnera une option de garde à temps partiel et aussi une occasion de nourrir ces petits cerveaux, a-t-elle déclaré sur sa page Facebook.

Beaucoup de services de prématernelle contactés ont décidé de ne pas reprendre du service.

Des garderies restent fermées

Les garderies, qui sont elles aussi autorisées à rouvrir, n’ont pas non plus toutes fait ce choix. 

Selon des chiffres communiqués par la porte-parole de la ministre des Services à l'enfance, Lauren Armstrong, 34 % des garderies albertaines accueillent de nouveau des enfants, et 37 % pensent rouvrir plus tard.

Certaines garderies ont décidé de ne pas rouvrir, parfois en raison de difficultés à organiser le partage des locaux avec l’école dans laquelle elles sont situées.

Dans les garderies ouvertes, seulement 29 % des places disponibles sont occupées.

COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Éducation