•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Val-d’Or rouvre l’accès aux installations de ses parcs

Des élus sont réunis dans la salle du conseil. Ils occupent une chaise sur deux pour respecter la distanciation physique.

Les membres du conseil se réunissaient à huis clos lundi.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

La Ville de Val-d’Or permettra l’accès dès mardi aux installations de tous ses parcs, y compris le parc à chiens et le skate park.

Avec une propagation quasi inexistante du coronavirus dans la Vallée-de-l’Or, la Ville n’a pas jugé nécessaire de mettre en place un programme de désinfection systématique de ses installations, comme les modules de jeux, mais elle invite la population à faire preuve de prudence.

On déconfine, mais on demande aux gens leur collaboration pour respecter les règles en matière de distanciation physique, précise le maire Pierre Corbeil. Aussi, on leur demande d’utiliser les abreuvoirs pour remplir leur propre gourde, et aussi d’amener leur désinfectant si nécessaire.

Val-d’Or demande aussi aux gens qui présentent des symptômes d’allure grippale de ne pas se présenter dans ses parcs.

Stationnement gratuit

Par ailleurs, le conseil municipal prolongera jusqu’au 6 juillet la gratuité du stationnement au centre-ville.

La Ville de Val-d’Or souhaite ainsi favoriser l’achat local et soutenir les commerçants de son centre-ville.

Hommage à Stephan Lavoie

Les membres du conseil, qui se réunissaient pour la première fois depuis le 16 mars dans la salle du conseil, mais à huis clos, ont observé une minute de silence à la mémoire du maire de Preissac, Stephan Lavoie, décédé lundi.

Le maire Pierre Corbeil a eu l’occasion de rencontrer Stephan Lavoie à quelques reprises au cours des dernières années.

Je savais qu’il était malade et qu’il luttait depuis nombre d’années, a-t-il commenté. Je vais garder un excellent souvenir de lui. Il était un personnage dynamique, très inspirant, mais aussi un jeune élu. En 2013, quand il est devenu maire de Preissac, ça faisait tout un changement. J’offre mes plus sincères condoléances à sa famille, ses nombreux amis et à toute la communauté de Preissac.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique