•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le marché immobilier de Winnipeg résiste au coronavirus

maison à vendre

Près de 46 000 maisons sont actuellement en vente à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Brett Purdy

Radio-Canada

Dans la foulée d’un rapport de la Société canadienne d'hypothèque et de logement qui annonçait que les prix de vente de maisons ont baissé au Canada, l’Association des agents immobiliers de Winnipeg se montre plus positive.

Selon Bob Dugan, économiste en chef à la SCHL, après avoir fortement diminué en 2020, les mises en chantier, les ventes et les prix devraient commencer à se redresser vers le milieu de 2021.

Or, selon l’Association des agents immobiliers de Winnipeg, le marché est en bonne forme. Près de 46 000 maisons sont actuellement en vente, et ce à des prix très compétitifs par rapport au reste du marché canadien, selon Peter Squire, le vice-président de l'organisme. Il dit ancrer ses observations dans les toutes dernières données du marché immobilier à Winnipeg du mois de mai.

Sans surprise, les chiffres sont en baisse comparativement à un mois de mai record l'an dernier. Toutefois, ils sont bien mieux que ce à quoi nous nous attendions à la suite aux résultats d'avril. Les ventes ont chuté de 19 % et les inscriptions ont diminué de 21 %. Je ne dis pas que la situation est revenue à la normale, mais nous constatons que plus de gens inscrivent leur maison, et que ces inscriptions se transforment en vente, affirme Peter Squire.

C'est le marché des condominiums qui a été le plus durement touché à Winnipeg. La vente des condominiums a chuté de 40 %. Ce secteur a vraiment été très touché. Il avait chuté de 53 % en avril. Donc ce secteur connaît des difficultés en comparaison à d'autres secteurs du marché immobilier, affirme M. Squire.

Le rapport de la Société canadienne d'hypothèque et de logement indique que les ventes et les prix de logements resteraient probablement sous leurs niveaux d'avant la COVID-19 jusqu'en 2022.

Vendre une maison au temps du coronavirus

À titre d'exemple, Adèle Barnaby a mis en vente dimanche dernier la maison de son père dans laquelle il a vécu pendant presque 60 ans. Se fiant à l'enthousiasme de son agent immobilier, elle est sûre de vendre la maison en quelques jours seulement.

L'agent immobilier nous a dit que la maison serait vendue d'ici trois jours. Ici, dans le quartier Norwood Flat, les maisons se vendent presque immédiatement. Les gens attendent en ligne pour ces maisons, donc nous n'avons aucune inquiétude, affirme-t-elle.

Mme Barnaby est convaincue d'obtenir le prix demandé cet été. Il faut dire que le quartier Norwood Flats est prisé, vu sa proximité au centre-ville et son accès aux parcs et aux berges de la rivière Rouge.

Ils ont diminué le prix un peu en dessous de nos attentes, mais nous nous attendons à ce que les gens se fassent concurrence pour la maison. Ils utilisent encore cette méthode, particulièrement ici.

Avec les informations d'Ezra Belotte-Cousineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Immobilier