•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nombreux tournages à venir en Estrie

Trois personnes travaillent sur un plateau de tournage en portant un masque.

Masques, visières et panneaux de plexiglas font désormais partie de l’environnement de travail des plateaux de tournage.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Bureau estrien de l’audiovisuel et du multimédia (BEAM), situé à Saint-Adrien, se réjouit des annonces de réouverture graduelle pour le milieu culturel faites ce lundi par le gouvernement du Québec.

Ce ne sont que des bonnes nouvelles, s’exclame la directrice générale du BEAM, Véronique Vigneault. Cette dernière s’est dite très heureuse pour ses membres, qui sont des travailleurs du domaine artistique, qui pourront reprendre leurs activités professionnelles.

Le BEAM fait, entre autres, de la location d’équipement pour des plateaux de tournage et possède des studios d’enregistrement, qui pourront rouvrir sous peu.

Véronique Vigneault croit que les gens devront faire preuve de créativité dans l’organisation du travail, mais aussi dans la création des productions audiovisuelles, où les scénarios devront se prêter davantage à la distanciation physique.

De nouvelles manières de travailler

Pour assurer l’avenir de l’industrie, Véronique Vigneault concède qu’il faudra revoir les manières de travailler, spécialement sur les plateaux de tournage, où il y a beaucoup de proximité entre les artisans. Mais c’est ça, la magie de la télé et du cinéma, il y a moyen de tricher [sur] certains aspects , explique-t-elle. Des plexiglas pourraient par exemple être employés lors des tournages et retirés au montage.

Sans vouloir se réjouir du malheur des autres, Véronique Vigneault croit que la situation actuelle profitera à la région. Une des solutions pour permettre le retour des activités, c’est d’aller justement dans des régions, de profiter des activités [pour lesquelles] on a de la flexibilité, de moins gros studios, de moins grosses équipes.

Des tournages de longs métrages dans la région devraient être confirmés au cours des prochaines semaines. Ce qu’on a semé dans les dernières années va porter fruit dans les prochains mois , lance-t-elle, sans vouloir donner de détails.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Cinéma