•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un surplus de 4,7 millions de dollars à Alma en 2019

Un homme parle à un micro.

Le maire d'Alma, Marc Asselin

Photo : Radio-Canada

Alma a présenté un surplus de 4,7 millions de dollars en 2019, mais en vertu de la crise actuelle de la COVID-19, un fonds de 1,5 million de dollars a été créé.

C'est ce qui ressort de la présentation, lors du conseil de ville de lundi soir, du rapport financier 2019 de la Ville d'Alma.

Ainsi, indique le communiqué de presse, il s'agit d'un excédent de fonctionnement à des fins fiscales de 4 712 596 $ sur un budget d’exploitation de 68,1 millions de dollars.

Des revenus supplémentaires de 3,2 millions de dollars, dans sept postes budgétaires différents, ont contribué à ces bons résultats.

Écart favorable par rapport au montant du budget 2019

  • Taxes (foncières et services municipaux) : 537 262 $
  • Compensation tenant lieu de taxes : 225 824 $
  • Services rendus (excluant réseau électrique) : 655 721 $
  • Réseau électrique : 348 975 $
  • Droits de mutation immobilière, licences et permis : 673 403 $
  • Amendes et pénalités : 256 917 $
  • Intérêts : 488 232 $

Total : 3 186 334 $

Le maire d'Alma, Marc Asselin, se réjouit d'avoir pu faire avancer des dossiers comme l’aménagement de la rivière Petite-Décharge ainsi que la construction de la nouvelle capitainerie au Centre de villégiature Dam-en-Terre.

Cependant, les impacts de la crise engendrée par la pandémie de la COVID-19 sur nos finances municipales sont déjà palpables, a poursuivi dans le communiqué le maire d'Alma. Malgré une gestion rigoureuse de nos budgets, il demeure une certaine incertitude et nous ne pouvons encore évaluer clairement les répercussions de la pandémie sur le présent budget 2020 ainsi que sur ceux à venir. C’est pourquoi le conseil municipal a pris la décision de constituer une réserve financière de 1,5 million de dollars pour les impacts éventuels liés à la COVID-19.

En plus de cette somme prise à même les surplus, un million de dollars serviront à la réduction de l'endettement et 1,4 million de dollars iront à des projets ponctuels du conseil municipal. Une somme de 800 000 $ a déjà été prévue depuis janvier pour des projets comme, notamment, l'aménagement du parc Falaise et des travaux sur la scène de Festivalma.

La dette à long terme a été réduite de 900 000 $ pour atteindre 19,1 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale