•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découverte du plus ancien animal terrestre à ce jour

Un fossile de Kampecaris obanensis.

Le fossile d'un Kampecaris obanensis mis au jour en Écosse.

Photo : Reuters / British Geological Survey

Radio-Canada

Une créature fossilisée ressemblant à un mille-pattes mise au jour en Écosse est devenue le plus ancien animal terrestre découvert jusqu'à maintenant.

Ce pionnier de la vie terrestre a vécu il y a 425 millions d'années.

Le paléontologiste Michael Brookfield et ses collègues des universités du Texas et du Massachusetts ont nommé la bête Kampecaris obanensis. Ces restes fossilisés ont été découverts sur l’île de Kerrera. Ses pattes n'ont pas été conservées.

Image montrant l'île de Kerrera.

L’île de Kerrera.

Photo : Reuters / Michael Brookfield

L’animal d'environ 2,5 cm de long et au corps segmenté évoluait dans un environnement lacustre et mangeait probablement des plantes en décomposition.

Même s'il ressemblait aux mille-pattes actuels, il faisait partie d'un autre groupe.

C'était un arthropode, un embranchement d’animaux invertébrés dont le corps est recouvert d’une carapace synthétisée par ses glandes. Cet embranchement comprend aussi des insectes, des araignées et des crustacés comme les crabes et les crevettes.

Des fossiles de la plus ancienne plante à tige connue, appelée Cooksonia, ont été trouvés dans la même région lacustre ancienne.

Bien que le fossile de Kampecaris obanensis soit le plus ancien d’un animal terrestre, les paléontologues pensent que des vers de sol l'ont probablement précédé, et seraient apparus il y a peut-être 450 millions d'années.

Repères

  • Au moment de la formation de la planète, elle n’abritait aucune forme de vie;
  • Les premières formes de vie étaient des organismes unicellulaires;
  • Ensuite, des animaux au corps mou, sans coquille ni squelette, se sont formés.

La vie sur la Terre aurait d'abord commencé dans l’eau, avec une explosion de sa diversité qui a commencé il y a environ 540 millions d'années. Il a fallu un certain temps pour que la vie émerge sur terre, en commençant par des plantes comme les mousses il y a environ 450 millions d'années. L'apparition ultérieure de plantes à tiges comme la Cooksonia a contribué à l'apparition d'écosystèmes terrestres plus complexes.

Les premiers vertébrés terrestres auraient été des amphibiens. Ils auraient évolué à partir de poissons aux nageoires musclées qui habitaient les eaux peu profondes et seraient apparus il y a environ 375 millions d'années. Ces animaux seraient les ancêtres des reptiles, des oiseaux et des mammifères vivant aujourd'hui, y compris notre espèce, l’Homo sapiens, dont les plus anciens fossiles connus sont datés d'environ 300 000 ans.

Le détail de cette étude a été publié dans le journal Historical Biology (Nouvelle fenêtre) (en anglais).

Avec les informations de Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !