•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ordres d'évacuation levés pour la plupart des propriétés dans les Kootenays

Des sacs de sable sont remplis par trois hommes dont un assis dans une petite pelle mécanique près de l'aréna de Grand Forks.

Des personnes remplissent des sacs de sable à Grand Forks, le dimanche 31 mai.

Photo : Radio-Canada / Bob Keating

Radio-Canada

Plus de 500 propriétés des Kootenays, dans le sud-est de la Colombie-Britannique, ont été visées par un ordre d’évacuation dimanche soir en raison de risques d’inondation, alors qu’une alerte d’évacuation « sans précédent » touche la totalité du district régional de Central Kootenay, à l’exception de Nelson et de Castlegar.

La plupart de ces ordres d'évacuation ont été levés, lundi.

Selon le Centre de prévision de la crue des eaux, l’ensemble des cours d’eau de la région de Kootenay Ouest, qui comprend le territoire de ce district, est sous un avertissement d’inondation, ce qui signifie que le niveau d’eau des rivières dépasse ou est sur le point de dépasser les berges.

Des orages forts au cours de la fin de semaine ont mené à des accumulations d'environ 50 millimètres de pluie dans certaines parties des Kootenays, selon le Centre de prévision de la crue des eaux.

Des hôtels situés dans le district régional de Central Kootenay ont mis des chambres à la disposition des personnes évacuées.

Des ordres d’évacuation qui visaient les secteurs de Crawford Creek et de Duhamel Creek, de la route Broadwater, près de Castlegar, et les villages de Salmo et Ymir, ont été transformés en alerte d'évacuation, lundi matin, ce qui signifie que les habitants peuvent retourner chez eux, mais ils doivent se tenir prêts à repartir si un ordre d’évacuation est de nouveau donné. Les détails sont disponibles en ligne sur le site du district régional (Nouvelle fenêtre).

Un ordre d’évacuation visant la vallée de la rivière Slocan a aussi été modifié en alerte d’évacuation, tôt lundi matin.

Dix-huit habitations du secteur de Grand Forks, dans la région de Kootenay-Ouest, ont aussi dû être évacuées dimanche soir, et le district régional d’Okanagan-Similkameen a déclaré l’état d’urgence local en raison du niveau élevé de la rivière Similkameen.

La reprise partielle des classes à l'école francophone des Sentiers alpins, à Nelson, prévue lundi, a été reportée en raison des inondations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Incidents et catastrophes naturelles