•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un couple de Regina célèbre son 40e anniversaire de mariage au Poulet frit Kentucky

Lisa Hodges et son mari posent pour la caméra. Ils sont dans un stationnement, assis à une table avec des hamburgers de poulet et des boissons gazeuses. Il y a des fleurs dans un vase sur la table.

Le couple a célébré ses 40 ans de mariage dans le stationnement du restaurant Poulet frit Kentucky

Photo : Fournie par Lisa Hodges

Radio-Canada

Lisa Hodges planifiait son 40e anniversaire de mariage depuis des années. Puis, la COVID-19 a fait son apparition, bouleversant les plans.

Les célébrations auraient rassemblé les enfants du couple, qui vivent un peu partout au Canada. Ce dernier avait même réservé une croisière pour souligner l’événement. Avec la pandémie, tout a dû être annulé.

Lisa Hodges dit qu'elle s’est plainte à son mari du fait qu’ils ne pouvaient même plus sortir pour un repas ou un film en de célébrer ce moment important.

C’est à ce moment que son mari a mentionné, à la blague, qu’ils devraient peut-être se contenter du restaurant Poulet frit Kentucky (PFK). 

Le couple de Regina a souligné ses 40 ans de mariage dimanche dernier exactement là où le mari de Lisa Hodges avait proposé de le faire : dans le stationnement du PFK.

« Je lui ai dit : "Allez, mets ton habit, nous sortons" », a expliqué Lisa Hodges en précisant que son mari ne savait pas à ce moment où ils allaient.

Le PFK sur le boulevard McCarthy est finalement apparu, et Lisa Hodges a demandé à son mari d’entrer dans le restaurant afin de commander de la nourriture.

Une table, une nappe rouge, des tulipes dans un vase, des assiettes en carton, des coupes à vin et une bouteille de vin blanc près d'une voiture dans un stationnement.

Lisa Hodges avait amené tout ce qu'il fallait pour un repas-surprise dans le stationnement du restaurant.

Photo : Fournie par Lisa Hodges

Lisa Hodges avait pensé à tout pour la surprise : une table et des chaises pliantes, des fleurs, une nappe, des verres et une bouteille de vin. Elle s’est dépêchée de tout installer dans le stationnement pendant que son mari était dans le restaurant.

« Lorsqu’il est sorti, il était complètement abasourdi », raconte-t-elle. « Quarante ans, c’est spécial, et ne rien avoir fait aurait été très déprimant. Je voulais quelqu’un chose dont on se souviendrait. »

Avec les informations d'Emily Pasiuk

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan