•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Centres commerciaux : « On vient, on consomme, et on retourne chez nous. »

Le reportage de Félix Morrissette-Beaulieu

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Félix Morrissette-Beaulieu

Les centres commerciaux ne seront plus aussi accueillants pour les flâneurs lors de leur réouverture, lundi. Mieux vaut avoir mangé, être allé aux toilettes et avoir intégré la distanciation de deux mètres avant de s’y rendre.

On a instauré un service de messagerie dans notre radio de musique. Aux 10 minutes, on envoie un message qui informe la clientèle de garder leurs distances et d’être prudents, explique Donald Larose, directeur de Place Sainte-Foy, Laurier Québec et de l’édifice Price.

De nombreuses mesures de désinfection, comme le lavage fréquent des toilettes, des poignés de portes, et des boutons d’ascenseurs ont été instaurées pour les clients.

Les bancs et les aires de repos ne seront plus accessibles. Des pastilles au sol indiqueront le sens de la circulation. On vient, on consomme, et on retourne chez nous, résume M. Larose.

La fréquentation des toilettes sera aussi limitée. On a éliminé un urinoir ou un lavabo lorsque les deux mètres ne sont pas respectés, ajoute le directeur.

Les entrées et les sorties sont bien identifiées.

Les entrées et les sorties sont bien identifiées.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Le service de livraison à l’auto, maintenant répandu chez plusieurs commerçants et restaurateurs, sera aussi possible dans les centres d’achats.

On a installé tout le tour de la propriété des zones où on peut aller chercher nos commandes à l’auto. Le marchand appelle le client et il se déplace à la place prévue dans la zone, il ouvre son coffre et dépose la marchandise, précise le directeur.

Les aires de restauration seront disponibles pour les commandes pour emporter seulement, puisque les chaises et les tables ne sont pas accessibles.

Les aires de restauration seront disponibles pour les commandes pour emporter seulement, puisque les chaises et les tables ne sont pas accessibles.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Nos quais de réception, il y a des agents de sécurité qui sont là pour filtrer, poser des questions aux livreurs, est-ce qu’ils ont voyagé ? Est-ce qu’ils ont des symptômes ? Où vont-ils livrer ? On a documenté tout ça.

Pour les centres Laurier Québec et Place Sainte-Foy, les heures d’ouverture seront de 10 h à 18 h, du lundi au vendredi, et de 10 h à 17 h, le samedi et le dimanche.

Certains magasins, comme Best Buy, les épiceries et Wal-Mart, pourront poursuivre jusqu’à 21 h la semaine.

Des marchands mis à l’épreuve

Environ 65 % des commerçants de Laurier Québec et de Place Sainte-Foy pourront rouvrir lundi, selon Donald Larose.

Pour des raisons financières, je ne peux pas vous dire combien qui ne rouvriront pas, mais ce que je peux vous dire, c’est que la majorité des clients vont ouvrir et ont très hâte d’ouvrir.

Ce chiffre est partagé par le Conseil québécois du commerce au détail. Globalement, 60-70 % vont ouvrir lundi. Les autres vont ouvrir dans les prochains jours, estime son directeur, Stéphane Drouin.

D’autres ne seront pas capables d’ouvrir immédiatement pour des questions de disponibilité de personnel et de sécurité dans leur espace.

Certains détaillants ont dû se mettre sous la protection des créanciers en raison de la pandémie, déplore M. Larose.

La plupart vont se donner la chance de rouvrir. Je pense qu'après ils vont voir l'achalandage et l'impact sur la situation. On va certainement voir des détaillants dans les prochaines semaines avoir des difficultés. On invite les consommateurs à être au rendez-vous, ajoute de son côté Stéphane Drouin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Consommation