•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Veillée sur le lieu du décès de Regis Korchinski-Paquet

Une pancarte en mémoire de Regis Korchinski-Paquet est entourée de bouquets de fleurs devant un immeuble

Des personnes se sont recueillies sur le lieu du décès de Regis Korchinski-Paquet, mortellement blessée après avoir apparemment chuté depuis le balcon de son domicile.

Photo : CBC/Mark Bochsler

Radio-Canada

Plusieurs personnes sont venues se recueillir samedi soir devant un mémorial érigé en mémoire de la jeune femme, dont la mort a entraîné une manifestation qui a rassemblé des milliers de personnes à Toronto quelques heures auparavant.

L'événement a eu lieu au 100, High Park, l'immeuble depuis lequel la femme de 29 ans a apparemment mortellement chuté mercredi.

Vous ne pourrez jamais trouver quelqu'un d'aussi exceptionnel que Regis, admet Maahum Ahmad, qui prétend être une amie proche de la victime.

Elle fait partie des nombreuses personnes qui disent vouloir connaître les détails de l'incident.

Un égoportrait d'une jeune femme souriante qui porte des écouteurs.

Regis Korchinski-Paquet a perdu la vie mercredi à la suite d'une chute du 24e étage de l'immeuble où elle vivait. Des policiers étaient à son domicile lorsque l'incident s'est déroulé, selon l'avocat de la famille.

Photo : Facebook/Regis Korchinski-Paquet

Je veux savoir ce qui s'est passé. Elle était ma meilleure amie... C'est juste navrant.

Mme Ahmad affirme que son amie lui envoyait un message tous les soirs pour lui dire bonne nuit. Maintenant, elle a du mal à se faire à l'idée qu'elle n'a pas pu lui dire au revoir.

C'était tellement fou d'entendre qu'elle est partie comme ça, déplore-t-elle. C'est l'âme la plus gentille que j'ai jamais rencontrée.

Le décès, dont les circonstances sont étudiées par l'Unité des enquêtes spéciales dû au fait que la police était présente sur les lieux lors de la chute de la femme noire, a déclenché une vive réaction communautaire ainsi que sur les réseaux sociaux.

Samedi après-midi, entre 3500 et 4000 personnes ont défilé dans les rues de Toronto jusqu'au quartier général de la police, selon une estimation des forces de l'ordre.

D'autres personnes, dont un couple qui ne connaissait pas la victime, se sont jointes sporadiquement à la veillée, ajoutant des fleurs à un mémorial installé à l'extérieur du bâtiment.

Deux personnes regardent devant eux. La tristesse se lit dans leurs yeux.

Chantelle Krupka et son partenaire Michael Headley disent ne pas connaître la victime, mais sont venus se recueillir auprès du mémorial pour « faire une prière pour son âme ».

Photo : CBC/Mark Bochsler

Cette jeune femme a perdu la vie. Et cela n'aurait pas dû arriver, estime Chantelle Krupka.

Le racisme est un problème dans ce pays, et nous devons cesser de l'ignorer.

Nous sommes juste ici pour rendre hommage, dire une prière pour son âme, affirme Michael Headley, compagnon de Mme Krupka. C'est tout ce que nous pouvons faire en ce moment.

Avec les informations de CBC News

La section Commentaires est fermée

Les commentaires sont modérés et publiés du lundi au vendredi entre 6 h et 23 h 30 (heure de l’est).

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

Chargement en cours

Infolettre ICI Ontario

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Ontario.