•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ancien chef du Bloc québécois Michel Gauthier meurt à l'âge de 70 ans

Michel Gauthier parle le bras levé.

Michel Gauthier, photographié le 9 décembre 2005.

Photo : La Presse canadienne / JACQUES BOISSINOT

Radio-Canada

L'ancien chef du Bloc québécois qui s'était joint aux conservateurs, Michel Gauthier, est mort à l'âge de 70 ans.

L'ancien politicien était atteint d'un cancer du poumon.

Michel est décédé dans les bras de son épouse et de ses deux enfants. L'âme en paix, peut-on lire dans un communiqué émis par la famille.

Une longue carrière en politique

Michel Gauthier a été député du Bloc québécois à Roberval de 1993 à 2004, puis député de Roberval-Lac-Saint-Jean jusqu'en 2007.

La Chambre des communes lui a rendu un vibrant hommage lors de sa dernière journée de travail, le 4 juin 2007.

Au cours de sa vie politique, il a notamment été leader parlementaire et chef de la formation politique indépendantiste.

Avant de se joindre au Bloc québécois, il a entre autres été élu député du Parti québécois dans Roberval en 1981 et réélu en 1985. Durant cette période, il a occupé les fonctions d'adjoint parlementaire du ministre québécois des Finances, Jacques Parizeau.

Michel Gauthier en gros plan.

Le député Michel Gauthier lors du Conseil général du parti à Québec le 21 octobre 2006.

Photo : La Presse canadienne / JACQUES BOISSINOT

Avant de se lancer en politique fédérale, il a été directeur général de la Commission scolaire de Roberval de 1988 à 1993.

Après sa carrière en politique, il a œuvré dans l'univers des médias en animant l'émission Gauthier sur les ondes de l'ancienne chaîne de télévision TQS.

Rapprochement avec les conservateurs

Au cours d'une entrevue accordée à Radio-Canada le 1er mars 2018, Michel Gauthier s'interrogeait sur l'avenir du Bloc québécois et réclamait ouvertement la démission de Martine Ouellet, cheffe contestée de la formation politique.

Le 12 mai 2018, on apprenait que Michel Gauthier s'était joint au Parti conservateur du Canada à titre de membre.

Il ne s’est pas présenté comme candidat sous la bannière conservatrice au scrutin d'octobre 2019, se contentant d'accompagner ceux qui briguaient les suffrages.

Sans référendum sur l'indépendance du Québec à l'horizon, M. Gauthier estimait que le Parti conservateur représentait le mieux ses positions politiques.

Il a quitté le monde politique le 8 mai 2019 en raison d'une tumeur cancéreuse aux poumons.

La lutte s'annonce plutôt longue et difficile, mais je vais y mettre toute mon énergie!, avait-il déclaré lors de l’annonce de son retrait.

Michel Gauthier debout en chambre.

L'ancien député du Bloc québécois Michel Gauthier pose une question à la Chambre des communes le 9 mai 2005.

Photo : La Presse canadienne / FRED CHARTRAND

De nombreux hommages

L'ancienne députée bloquiste Caroline St-Hilaire a partagé son deuil sur Twitter : Me voici orpheline de mon mentor politique. Michel Gauthier aura été un amoureux fou et fidèle du Québec, ainsi que de sa famille et de ses nombreux amis qu’il laisse dans le deuil. Grâce à son épouse, je lui ai tenu la main virtuellement ce matin et je lui dis : MERCI pour tout!

Gilles Duceppe, un autre ancien chef du bloc, parlait régulièrement à son ami qui avait annoncé, il y a un an, qu'il luttait contre le cancer.

Je lui ai parlé la semaine dernière. Il savait qu'il n'en avait pas pour longtemps, en raison de sa maladie. On parlait de la vie et de la politique, c'était des moments qui n'étaient pas faciles.

Gilles Duceppe, ancien chef du Bloc

M. Duceppe a décrit son ancien collègue comme un « bon pédagogue », qui savait expliquer facilement des choses concrètes.

Gilles Duceppe et Michel Gauthier rient en se faisant une accolade.

Gilles Duceppe (gauche) et Michel Gauthier rigolent ensemble le 4 décembre 2005 lors d'une réunion tenue à Longueuil.

Photo : La Presse canadienne / JACQUES BOISSINOT

C'était un fonceur, c'est triste de le perdre si tôt. J'ai vécu de beaux moments à ses côtés au-delà des différences qu'on pouvait avoir. On voulait, lui comme moi, que le Québec avance, a indiqué Gilles Duceppe à La Presse canadienne.

Quant au député du Bloc Louis Plamondon, toujours en fonction à Ottawa, il a parlé de lui comme étant « un parlementaire fougueux » et « un tribun exceptionnel » dans une entrevue avec Brigitte Bougie pour RDI.

Quand il se levait en Chambre, les ministres tremblaient. C’était incroyable comment il avait le don de piquer au bon endroit pour faire progresser un dossier.

Louis Plamondon, député du Bloc

Il était également dans nos campagnes électorales un élément très important. […] Il était tellement en demande dans chacun des comtés comme orateur et cela rassemblait des foules quand il était invité. C’était extrêmement motivant pour notre organisation, se rappelle-t-il.

M. Plamondon estime que l’ex-député était une « homme de centre tendance droite » dans sa vie personnelle. Je n’ai pas été surpris qu’il fasse une entente avec les conservateurs. Il était proche de ces gens-là, a-t-il ajouté.

L’actuel chef du Bloc, Yves-François Blanchet, a écrit sur Twitter : J’adresse, en mon nom et en celui des membres et députés du Bloc québécois, mes sincères condoléances aux nombreux amis et aux proches de Michel Gauthier. Je leur souhaite le courage dont lui a su faire montre dans sa lutte contre la maladie.

Le premier ministre du Québec, François Legault, aussi publié un message de sympathie sur Twitter : Mes condoléances à la famille et aux proches du sympathique et passionné Michel Gauthier.

Avant la politique, le monde de l'éducation

Michel Gauthier parle sur une tribune à côté de Michel Guimond.

Le député du Bloc Michel Gauthier lors du lancement d'un livre écrit par Michel Guimond (droite).

Photo : La Presse canadienne / CLEMENT ALLARD

Michel Gauthier était titulaire d'un brevet en enseignement de l'École normale de Roberval, d'un baccalauréat en enseignement élémentaire de l'Université du Québec à Chicoutimi, d'un certificat en gestion des ressources humaines de la Télé-université et d'un diplôme en administration scolaire de l'Université de Sherbrooke.

Il a été enseignant de 1970 à 1975, conseiller pédagogique de 1976 à 1979, puis directeur des services de l'enseignement de 1979 à 1981 à la Commission scolaire de Roberval.

Il a également été président de la Corporation touristique de Chambord et président de la Chambre de commerce de Chambord avant d'entrer dans l'arène politique.

Michel Gauthier laisse dans le deuil son épouse Anne Allard, ses enfants Isabelle et Alexandre et leurs familles, les filles de sa conjointe Natacha et Katia, ainsi que ses petits-enfants. Né à Québec le 18 février 1950, il vivait à Gatineau.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique