•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ouverture des plages au N.-B. bien accueillie malgré la distanciation sociale

Des gens à la plage.

La plage Parlee à Shediac et la plage Aboiteau à Cap-Pelé sont ouvertes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Plusieurs Néo-Brunswickois ont profité de la belle température pour briser l’isolement des dernières semaines. Les derniers jours, les plages de la province ont reçu de nombreuses familles bien contentes de quitter le domicile à la recherche d’un peu de chaleur.

La plage Parlee de Shediac est maintenant rouverte au public, un moment bien attendu des résidents du sud de la province alors que le beau temps s’installe rapidement.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Malgré les mesures de distanciations sociales, de nombreux Néo-Brunswickois ont profité du sable et de l’eau salée pour se changer les idées, parfois seuls, parfois avec leur bulle familiale.

Marie-Ève Michaud n’est pas surprise de voir tant de monde sortir de la maison les gens étaient tannés, dit-elle.

Installée sur le sable avec quelques enfants, elle est satisfaite de son expérience à la plage. Les enfants s’ennuyaient de la plage pis ils sont heureux. [...] ça fait du bien de voir le monde.

La jeune Peyton Connick est très heureuse de pouvoir retourner à la plage : J’aime jouer dans le sable et dans l’eau et puis c’est vraiment amusant.

Cette dernière affirme aussi respecter les mesures de distanciation physique recommandées.

Une jeune fille à la plage.

Peyton Connick est bien contente de se retrouver à la plage à la fin du mois de mai 2020.

Photo : Radio-Canada

Malgré les inquiétudes de plusieurs quant au respect des règles lors de l’ouverture des endroits publics, les gens présents vendredi semblaient satisfaits des règles de sécurité mises en place.

La vacancière Lacey Berry est l’une d’elles. Elle a observé que la majorité des gens sur la plage Parlee jeudi respectait comme elle la distanciation physique.

Je pense que tout le monde veut garder comme la chance d’aller à la plage, alors tout le monde reste où il faut, dit-elle.

Elle précise toutefois que lorsque les gens marchent au bord de l’eau, il faut faire plus attention.

C’est difficile, mais les gens font quand même bien, relate pour sa part Josée Arsenault, une autre vacancière.

Le maire de Shediac Roger Caissie se réjouit de voir la ville se remplir de vacanciers qui veulent profiter du soleil dans la région.

Roger Caissie en entrevue

Le maire de Shediac, Roger Caissie

Photo : Radio-Canada

Il y a des gens qui ont profité de l’occasion pour aller à la plage, dit-il.

Même si ce n’est pas Shediac qui s’occupe de la plage provinciale, le maire croit que les règles mises en place sont adéquates et que les gens comprennent l’importance de les respecter. Il n’est pas inquiet et fait confiance aux gens.

Des gens sur la plage

La plage Parlee.

Photo : Radio-Canada / Émilie Pelletier

Les mesures de distanciation physique sont maintenant en place depuis plus de deux mois et les gens sont déjà habitués. C’est ça que je constate énormément[...]. Les gens prennent les précautions, respectent le deux mètres, essaient de mettre le masque lorsque le deux mètres ne peut pas être respecté.

À la plage l’Aboiteau de Cap-Pelé, à 20 minutes de Shediac, les amoureux de plage se font aussi nombreux, mais respectent tout autant les règles de distanciation physique pour le moment.

861d1e228d4445a28ef78f623a2bc2bd

Julie Dupuis, directrice des loisirs et des infrastructures du Village de Cap-Pelé.

Photo : Autre banques d'images / Guy R. Leblanc

Selon Julie Dupuis, directrice des loisirs et des infrastructures au village de Cap-Pelé, ‘’On est pas une plage qui est patrouillée, mais par exemple nos employés font quand même des tournées sur la plage. Il s’assurent que c’est propre, que c’est sanitaire et que les gens respectent les mesures de distance physique’’, explique-t-elle.

Mme Dupuis explique que seulement certaines salles de toilettes seront accessibles au public, pour que les employés puissent garder un meilleur contrôle de la propreté des lieux. Les salles de douches seront fermées.

Des règles à prendre au sérieux

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick précise que si les visiteurs ne collaborent pas et ne respectent pas les directives d'éloignement physique établies par la Santé publique, il pourrait y avoir des amendes.

03269b3a620e419fbec0293160906595

Les vacanciers sur les plages au Nouveau-Brunswick doivent respecter la consigne d'éloignement physique, comme ci-dessus sur la plage de l'Aboiteau à Cap-Pelé.

Photo : Autre banques d'images / Guy R Leblanc

Les vacanciers ont donc intérêt à suivre les règles de la plage publique s’ils ne veulent pas que leur journée au soleil se termine avec une amende salée à payer.

Il n’y a pas de serrage de main, il n’y a pas de « touchage » non plus. Le monde sait que s’ils ont des symptômes ils ne viendront pas à la plage.

Luc St-Pierre, vacancier

Un agent de la paix peut effectivement imposer une amende de 240 $ plus taxe et Des frais pour infraction à la Loi sur les mesures d'urgence à ceux et celles qui ne respectent pas les mesures mises en place.

Avec les renseignements de Margaud Castadère et Wildinette Paul

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Sports et loisirs