•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La PPO enquête sur un incendie majeur dans un garage du Canton de Hawkesbury-Est

Il s’agit du 3e incendie en une semaine dans la région.

Les pompiers sont présents devant les débris de l'atelier de soudure qui a été ravagé par les flammes

Un atelier de soudure situé sur la rue Principale à Chute-à-Blondeau totalement détruit par les flammes

Photo : Radio-Canada / Boris Proulx

Radio-Canada

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) et le Bureau du commissaire des incendies de l'Ontario enquêtent sur les circonstances d'un incendie majeur survenu sur la rue Principale à Chute-à-Blondeau, dans le Canton de Hawkesbury-Est, dans la nuit de vendredi à samedi. Il s’agit du troisième incendie en une semaine dans le secteur.

Les pompiers ont reçu un appel vers 2 h 30 du matin pour un incendie dans un garage abritant un atelier de soudure. L'appel aurait été passé par un agent de la PPO qui avait remarqué le feu en passant devant la bâtisse.

Vers 2 h 45, quand on est arrivé sur scène, c’était déjà un embrasement général, a décrit le chef pompier de Hawkesbury-Est, Bryce Luker.

En raison de la présence d'un atelier de soudure, de la végétation et des cabanons à l'arrière du bâtiment et des forts vents, les pompiers ont dû redoubler de précaution.

À cause du type de bâtiment, il y avait beaucoup de bonbonnes de gaz comprimé à l'intérieur. Il y avait aussi une bonbonne de propane à l’extérieur

Bryce Luker, chef pompier de Hawkesbury-Est
Un bâtiment détruit par les flammes.

Selon les pompiers, une explosion a littéralement soulevé le toit du bâtiment à Chute-à-Blondeau.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

À l'arrivée des pompiers, il y a eu une explosion qui littéralement soulevé le toit. Les vents soufflaient vers le nord en direction d’arbres et des cabanons situés derrière le bâtiment. Un mur s’est aussi effondré, ce qui a causé la chute d'une ligne à haute tension.

Marcellin Wilson vit à proximité et a été témoin de la scène. Je me suis d'abord dit que c'était un feu d'artifice, je me suis levé pour regarder et j’ai dit : "Non, ce n’est pas un feu d’artifice, c’est le garage qui brûle en face". C'était assez gros comme explosion, a-t-il souligné.

Marcellin Wilson est devant sa maison

Marcellin Wilson a été témoin de l'incendie qui a ravagé un garage qui abritait un atelier de soudure à Hawkesbury-Est.

Photo : Radio-Canada

Quelque 25 pompiers de Hawkesbury-Est et du Canton de Champlain ont participé aux manœuvres pour contenir le brasier.

De leur côté, les policiers de la PPO ont évacué les résidents de plusieurs maisons des environs.

Jean et Claudette Bernier ont dû quitter leur maison en pleine nuit. On était stressés, on a eu beaucoup d'émotions cette nuit, ont-ils reconnu.

C'est le troisième feu, je ne dormirai pas sur mes deux oreilles, c'est vraiment dangereux.

Claudette Bernier, résidente d'Hawkesbury-Est et voisine du garage qui a brûlé

Il s'agit en effet du troisième bâtiment à s’envoler en fumée dans la région en moins d’une semaine. Samedi 23 mai, le Marché Lacroix, le commerce familial le plus ancien de Hawkesbury, a été ravagé par les flammes, tandis que mardi soir, un incendie a complètement détruit le Leduc Snack Bar.

Un pompier en entrevue avec Radio-Canada.

Le chef pompier de Hawkesbury-Est, Bryce Luker.

Photo : Radio-Canada / Denis Babin

C'est fort probable que c'est juste une coïncidence, mais on ne sait jamais. On est en train de vivre des moments difficiles un peu partout présentement. Mais ce n'est pas chaque semaine qu'on a trois feux. C'est pour ça qu'on veut juste être sûrs en faisant venir l'assistance de la province, a commenté Bryce Luker.

Robert Kirby réponse aux questions devant un camion de pompier et les débris d'un atelier de soudure d'Hawkesbury-Est, ravagé par un incendie.

Robert Kirby, le maire du canton de Hawkesbury-Est, attend les conclusions des experts.

Photo : Radio-Canada

C’est épeurant pour les gens, ce sont toutes des petites entreprises qui étaient importantes dans la communauté. Trois comme ça, c’est énervant, a indiqué pour sa part Robert Kirby, le maire du canton de Hawkesbury-Est, en refusant de tirer des conclusions hâtives à ce stade-ci.

Avec les informations de Denis Babin et Boris Proulx

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Incendie