•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déconfinement : les centres d'amusement dans le néant

La façade de l'entreprise Aventure LaserPutt.

L'entreprise Laser Plus propose un jeu de poursuite laser et un mini-golf intérieur.

Photo : Radio-Canada / Sébastien St-Onge

Radio-Canada

Si plusieurs secteurs de l’économie et du tourisme commencent à être déconfinés, d’autres sont dans le néant. C’est le cas des centres de jeux d’évasion et d’activités intérieures notamment.

Fermés depuis la mi-mars, ces centres d’amusement n’ont toujours aucune idée du moment où ils pourront de nouveau accueillir leur clientèle.

Étant donné que pour les jeux d’évasion, on confine des gens dans une salle et qu’on leur permet de toucher à tout, faudrait permettre ça pour être en mesure de rouvrir, nos jeux d’évasion, du moins, soutient Marie Milette, directrice générale d’Immersion Hérole et du Jeux d'évasion Enigma.

L’entreprise tente de trouver des solutions.

Probablement espacer les scénarios pour permettre la désinfection de tout parce que tout peut être touché, ce qui veut dire qu'on serait peut-être pas viable au niveau de l'entreprise d'ouvrir dans ces conditions-là, ajoute Mme Milette. On perdrait de l'argent probablement à faire ça. Donc ça, c'est quelque chose qu'on a établi qu'il faudrait ouvrir à 100 % pour être capables de tenir nos jeux.

Du golf miniature… mais extérieur

Le centre d’amusement Laser Plus à Trois-Rivières vit sensiblement la même situation.

Les fusils-laser, on oublie ça, malheureusement, ce sera quelque chose qui sera par après, on ne peut pas avoir la distanciation sociale, sur un coin de murs par exemple, où des gens se rencontrent constamment, explique Daniel Phaneuf, le copropriétaire de Laser Plus. Au moins, le mini-putt, ce serait quelque chose de très envisageable.

Toutefois, le parcours de mini-golf intérieur du Laser Plus doit demeurer fermé alors que les parcours extérieurs ont pu reprendre leurs activités vendredi après-midi.

D'après les informations de Sébastien St-Onge.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Entrepreneuriat