•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Fstvl Hahaha se poursuit en ligne jusqu’à dimanche

L'humoriste est assis à la table des invités de l'émission Tout le monde en parle.

Laurent Paquin et Simon Boudreault proposeront samedi une lecture, en français, de quelques-uns des meilleurs sketchs d'un des plus grands groupes d'humour au monde, Les Monty Python.

Photo : Avanti Groupe / Karine Dufour

Radio-Canada

Le Groupe Juste pour rire présente depuis jeudi soir le Fstvl Hahaha, qui peut se targuer d’être le premier festival d’humour francophone entièrement numérique au monde. La chroniqueuse culturelle Eugénie Lépine-Blondeau, qui a suivi la première soirée, a livré ses impressions à Patrick Masbourian à l’émission Tout un matin.

Le Fstvl Hahaha, ce sont 18 spectacles d’humour étalés sur quatre soirs et présentés en ligne. La plupart de ces numéros ont été préenregistrés et suivent une formule différente du monologue classique.

Des formules intéressantes malgré un rythme inégal

Après une introduction d’Alexandre Bisaillon, c’est l’humoriste Charles Beauchesne qui a lancé le bal avec le premier numéro du festival, un monologue d’une heure sur la peste noire, qu’il avait déjà présenté en 2018 à ZooFest.

Beauchesne, qui fait dans l’humour historique absurde, a bien sûr adapté le numéro pour parler un peu de l’inévitable COVID-19. Ce n’est pas le départ le plus enlevant pour un festival, résume Eugénie Lépine-Blondeau.

Suivait, à 19 h, Sport 40-taine, un bulletin humoristique de nouvelles sportives présenté par David Beaucage, Danick Martineau et Kevin Raphael. Après, on a mis un numéro de Réal Béland de 2003, alors ça a créé un drôle de rythme, observe la chroniqueuse.

Jean-Sébastien Girard reçoit des humoristes dans sa cour

La soirée a pris de l’élan avec le segment de Jean-Sébastien Girard. L’animateur et humoriste devait présenter cet été un premier numéro, lui qui a récemment choisi de confier la production de ses projets sur scène au Groupe Juste pour rire, mais ses plans ont été chamboulés par la pandémie.

Pour l’occasion, il a donc choisi de se concentrer sur ses talents d'intervieweur pour une émission d’une heure intitulée Retour vers leur premier gala. L’animateur a reçu trois humoristes – Rosalie Vaillancourt, Jean-Thomas Jobin et Jean-François Mercier – dans sa cour, où il leur a fait revoir leur premier gala Juste pour rire, projeté sur la maison de son voisin, le tout en commentant les différents segments.

Un numéro qui pourrait très bien se transporter à la télévision, observe Eugénie.

Maryline Joncas et Marie-Ève Côté, qui forment le duo comique Les grandes crues, ont profité de l’occasion pour tester un format inédit, un numéro enregistré sur Zoom et intitulé Qui a tué les grandes crues?, entrecoupé de fausses scènes d’interrogatoire mettant en vedette Serge Postigo, entre autres.

Mélanie Couture et Geneviève Gagnon ont clôturé la soirée avec un segment intitulé Deux filles le soir, avec l’ex-maire Denis Coderre et Alex Perron comme invités.

Ce n’est pas un festival comme on l’entend normalement, [...] ça se rapproche presque d’une chaîne télé, conclut Eugénie Lépine-Blondeau quant au format du festival.

Le Fstvl Hahaha se poursuit jusqu’à dimanche et verra défiler plusieurs autres humoristes, dont Laurent Paquin, Maxim Martin accompagné de sa fille Livia, P-A Méthot, Jean-Marc Parent, Virginie Fortin et Pierre-Yves Roy-Desmarais. La passe est d’environ 12 $ par jour.

Avec les informations d'Eugénie Lépine-Blondeau, chroniqueuse culturelle à Tout un matin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Humour

Arts