•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump coupe tous les ponts avec l'OMS

Plan rapproché de Donald Trump en conférence de presse.

Donald Trump avait déjà annoncé la suspension du financement accordé par les États-Unis à la mi-avril.

Photo : Associated Press / Alex Brandon

Radio-Canada

Donald Trump annonce la fin de la relation des États-Unis avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'administration américaine avait déjà suspendu, en avril, le financement que les États-Unis accordaient à cette institution des Nations unies.

En conférence de presse vendredi après-midi, le président américain a expliqué qu’il coupait les ponts avec l’organisation, parce qu'elle n’avait pas engagé les réformes que les États-Unis avaient exigées d’elle.

Nous avons détaillé les réformes qui doivent être entreprises. [...] Ils ont refusé d’agir.

Le président des États-Unis, Donald Trump

Donald Trump reproche notamment à l’OMS son manque d’indépendance par rapport à la Chine dans le dossier de la pandémie de COVID-19. Selon lui, l’organisation a dissimulé des informations sur la transmission du coronavirus, de concert avec le pays asiatique.

Les officiels chinois ont ignoré leurs obligations de faire état de [leur situation sanitaire] à l’OMS et ont mis de la pression sur celle-ci pour pouvoir mentir à la planète quand le virus a été découvert en Chine, a-t-il déclaré vendredi.

La Chine a le plein contrôle sur l’OMS.

Le président des États-Unis, Donald Trump

Le président avait dit en substance la même chose lorsqu’il avait annoncé la suspension du financement de l’organisation en avril, en affirmant que, aux yeux de l'OMS, la Chine a toujours raison.

Donald Trump avait été particulièrement agacé par les critiques de l'OMS contre sa décision, à la fin de janvier, d'interdire l'entrée aux États-Unis aux voyageurs en provenance de Chine, un choix dont il a refait mention vendredi.

Ils ont recommandé de ne pas bannir les gens qui viennent de Chine et je l’ai fait quand même, a rappelé le président. Et j’ai pris la bonne décision.

La planète a besoin de réponses de la Chine sur le virus. On a besoin de transparence, a-t-il également ajouté.

Donald Trump a indiqué ne pas comprendre cette emprise de la Chine sur l’organisation mondiale, puisque le financement qui lui est accordé par le pays asiatique est beaucoup moins élevé que celui qu'allouait auparavant les États-Unis.

Ils ont payé seulement 40 millions de dollars par année comparativement à ce que les États-Unis paient, approximativement 450 millions de dollars par année, a-t-il mentionné.

Le président affirme que les fonds attribués à l’OMS seront redirigés vers d’autres organisations de santé publique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique américaine

International