•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saguenay investit pour des piscines et des parcs

La piscine du parc Rosaire-Gauthier à Chicoutimi.

Sur cette photo du mois d'août 2019, des enfants s'amusent dans la piscine du parc Rosaire-Gauthier dans l'arrondissement de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Malgré la pandémie de COVID-19, Saguenay va tout de même de l’avant avec des projets de restauration et d’aménagement de parcs et de piscines sur son territoire.

Deux appels d’offres ont été lancés vendredi concernant la construction d’une piscine au parc J.-Alcide-Reid, dans le secteur Kénogami, à Jonquière. Le premier avis vise un contrat en architecture et est estimé à entre 105 000 $ et 199 999 $. Le second est en lien avec les services en ingénierie. Il oscillera entre 199 999 $ et 264 199 $.

La date butoir, pour le dépôt des soumissions, a été fixée au 15 juin.

La construction d’une piscine au parc J.-Alcide-Reid a été entérinée par le conseil municipal de Saguenay le 3 février dernier. Un règlement d’emprunt de 9,1 millions de dollars visant la réfection et l’aménagement de piscines extérieures a été adopté lors de cette assemblée.

L’emprunt concernait notamment des infrastructures au parc de la Colline, à Chicoutimi-Nord, à la piscine Saint-Mathias, dans le secteur Arvida, à Jonquière, et à la piscine Saint-Alexis, dans l’arrondissement de La Baie.

À elle seule, la piscine du parc J-Alcide-Reid, situé près de l’école secondaire Kénogami, nécessitera un investissement d’environ 3,5 millions de dollars.

On ne sait toutefois pas quel sort sera réservé aux piscines publiques cet été, puisque Québec ne s’est pas encore positionné à ce sujet. On sait toutefois que les camps de jour pourront avoir lieu et que ceux-ci, règle générale, utilisent souvent les bassins publics pour que les jeunes puissent se rafraîchir. D'ailleurs, les deux se retrouvent à la phase 6 du plan graduel de déconfinement publié le 25 mai par Québec, mais seul le sort des camps de jour a été annoncé jusqu'à maintenant.

Parc Ghislain-Martineau

Par ailleurs, un appel d’offres a aussi été publié vendredi sur le site SEAO.com entourant la deuxième phase du parc Ghislain-Martineau, dans le secteur Saint-Jean-Eudes, à Jonquière. Selon l’avis publié, les travaux de construction, qui visent l’installation de jeux d’eau, sont évalués à entre 105 000 $ et 200 000 $.

Les entreprises intéressées ont jusqu’au 16 juin pour déposer une soumission. Les appels d’offres précisent que les compagnies choisies devront s’assurer du respect des mesures d’hygiène et de distanciation imposées par la COVID-19.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Affaires municipales