•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion dans le Restigouche : 2 tests positifs sur près de 500 vendredi

La Dre Jennifer Russell, le 29 mai 2020.

La Dre Jennifer Russell, le 29 mai 2020

Photo : Radio-Canada

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick signale deux nouveaux cas de COVID-19 attribuables à l'éclosion qui fait l'objet d'une enquête dans la région de Campbellton. Près de 500 tests de dépistage ont été effectués depuis jeudi dans cette région exposée au virus par un médecin infecté.

La Dre Jennifer Russell précise toutefois qu'il est trop tôt pour connaître la gravité de l'épidémie à ce stade des recherches en se basant uniquement sur les chiffres signalés vendredi. Une période de 14 jours est nécessaire pour déterminer si la maladie a pu être contenue.

J'aurais aimé vous dire que c'est pas si grave qu'on croit [mais] c'est trop tôt, explique-t-elle.

Les deux nouveaux cas sont une personne dans la trentaine qui travaille dans un foyer de soins spéciaux et une autre dans la soixantaine.

La centaine de résidents et d'employés qui sont susceptibles d’avoir été exposés font tous l'objet d'un dépistage vendredi.

Des centres de dépistage additionnels ont également été établis au Centre civique régional mémorial de Campbellton et à l’aréna Inch Arran de Dalhousie afin de tester les résidents. Vers 17 h vendredi, près de 700 résidents ont répondu à l'appel.

Dépistage massif à Campbellton

La Dre Russell affirme que l'équipe de santé publique travaille fort pour retracer tous les contacts des cas confirmés et que ces efforts pourraient durer encore plusieurs semaines.

« Tous les Néo-Brunswickois sont concernés »

Le gouvernement met en garde les Néo-Brunswickois qui pourraient se sentir à l'abri d'une exposition potentielle au virus.

Cette éclosion pourrait très facilement se propager à d’autres régions du Nouveau-Brunswick si nous ne travaillons pas ensemble.

Dre Jennifer Russell

Le Nouveau-Brunswick compte huit cas actifs de COVID-19. Deux d'entre eux sont hospitalisées aux soins intensifs, mais se trouvent dans un état stable.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Le médecin atteint de COVID-19 qui a repris le travail, ce qui a entraîné cette éclosion, a été suspendu.

La zone 5 est retournée à la phase orange mercredi en vertu du plan de rétablissement du Nouveau-Brunswick relatif à la COVID-19. Toutes les autres zones du Nouveau-Brunswick demeureront dans la phase jaune actuelle jusqu'au 5 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Santé