•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La collation des grades de l'UdeS reportée à 2021

La collation des grades 2016 de l'Université de Sherbrooke a rassemblé 10 000 personnes, dont 2500 diplômés.

La collation des grades de l'Université de Sherbrooke rassemble chaque année des milliers de personnes.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'Université de Sherbrooke a décidé de reporter la collation des grades des diplômés de 2020 à septembre 2021.

En raison de la pandémie de COVID-19, il était impensable pour l'Université de réunir 12 000 personnes sur le campus principal, tout en s'assurant de respecter les mesures sanitaires en place pour lutter contre la COVID-19.

C'est une grosse décision, mais lorsqu'on met en priorité la santé de nos diplômés, de leur famille, de leurs amis de la communauté universitaire, cette décision s'imposait.

Jocelyne faucher, secrétaire générale et vice-rectrice à la vie étudiante à l'Université de Sherbrooke.

Jocelyne Faucher croit qu'il n'y avait pas d'alternative virtuelle qui était possible. Selon elle, il est important de permettre aux étudiants d'assister à la collation des grades dans sa formule habituelle pour souligner tous les efforts et la persévérance dont ils ont fait preuve pendant leur parcours.

La collation des grades à l'Université de Sherbrooke est une formule qui est exclusive, riche en émotion et riche de sens qui est bien au-delà d'une remise de diplômes, souligne-t-elle.

En attendant l'événement qui aura lieu les 25 et 26 septembre 2021, les finissants recevront leur diplôme par la poste.

Un scénario semblable en 2012

L'Université rappelle qu'elle a déjà eu à reporter la collation des grades en 2011 en raison du conflit de travail avec le personnel de soutien.

Selon Jocelyne Faucher, l'Université s'inspirera de cette expérience en 2021.

En 2012, 40 % des diplômés de 2011 étaient au rendez-vous, ce qui est un chiffre extrêmement significatif un an plus tard. C'est aussi dire que nos diplômés tiennent à cet événement-là et on leur promet pour l'an prochain.

Jocelyne faucher, secrétaire générale et vice-rectrice à la vie étudiante à l'Université de Sherbrooke

Comme ce fut le cas en 2012, une promotion recevra son diplôme le samedi et l'autre vivra cette expérience le dimanche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Éducation