•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nombreuses églises rouvriront pour célébrer la fête de la Pentecôte

Des paroissiens sont réunis dans l'église pour une messe.

En attendant le début de la troisième phase du plan de relance prévue le 8 juin, les fidèles de nombreuses paroisses de l'archidiocèse de Regina pourront célébrer dans les établissements religieux la fête de la Pentecôte, dimanche (archives).

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Radio-Canada

Les 144 paroisses sous la responsabilité de l’archidiocèse de Regina ont reçu l’autorisation de l’archevêque Donald Bolen de rouvrir leurs portes pour célébrer la fête de la Pentecôte, dimanche, sous certaines conditions.

Celles qui voudront le faire devront toutefois mettre en place des mesures pour s’assurer qu’elles respectent la consigne par rapport aux rassemblements intérieurs en Saskatchewan,qui en fixe présentement le nombre à un maximum de 10 personnes.

Mgr Bolen précise que les cérémonies seront célébrées en tenant compte des directives de la santé publique, dont celle des 2 mètres de distance entre les personnes.

À la paroisse Saints-Martyrs-Canadiens, à Saskatoon, les mêmes instructions ont été publiées en vue de dimanche.

La responsable associée à la pastorale, Marie-Jeanne Will, souligne que les paroissiens doivent contacter l’établissement pour pouvoir y assister.

Dans l’éventualité où les places ne sont pas disponibles, un horaire sera établi pour permettre aux paroissiens d’assister aux messes subséquentes, jusqu’à ce que les directives soient élargies quant au nombre de personnes autorisées à se rassembler à l’intérieur des établissements religieux.

Les portes de l’église vont être ouvertes pour que les paroissiens n’aient pas à toucher la porte. Quelqu’un va accueillir les fidèles à l’entrée avec du gel hydroalcoolique et, ensuite, ils vont être placés dans l’église pour s’assurer qu’on maintient la distance en tout temps, explique Marie-Jeanne Will.

Cette dernière ajoute qu’il n’y aura toutefois pas de chorale, de peur que le virus ne se propage pendant les chants, notamment.

L’évêque du diocèse de Prince Albert Albert Thévenot confirme que la situation est similaire dans sa paroisse.

Il a d’ailleurs envoyé la semaine dernière une lettre à tous les prêtres de son diocèse pour les informer des mesures qui devront être mises en place à compter de dimanche.

À l’entrée de l’église, on va avoir tout ce dont nous avons besoin. De l’eau pour se laver les mains, du désinfectant, des serviettes pour essuyer les portes et tout ça. Si on veut le faire, il faut prendre tous les moyens, explique-t-il.

D’ailleurs, si les paroisses font plusieurs services par jour, toutes les surfaces devront être nettoyées entre chacun d’entre eux, ajoute Mgr Thévenot.

En attendant la troisième phase

L’autorisation de célébrer la Pentecôte avec un maximum de 10 personnes à l’intérieur des églises sous la responsabilité de l’archidiocèse de Regina a été donnée par Mgr Bolen alors que les lieux de culte sont dans l’attente des prochaines étapes de leur relance, prévue le 8 juin.

Selon Mgr Bolen, des discussions sont toujours en cours entre les responsables de la santé publique, le gouvernement et les représentants religieux afin d’établir les consignes qui devront être respectées pour la suite des choses.

Il semble toutefois que les lignes directrices qui seront instaurées seront uniformes pour les différents lieux de culte, puisqu’il serait difficile d’établir des principes spécifiques pour chacun des établissements, affirme Mgr Bolen.

Avec les informations de Jean-Baptiste Demouy

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Croyances et religions