•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : réouverture de l’école de Sainte-Thérèse-de-Gaspé

La façade de l'école Bon-Pasteur de Sainte-Thérèse-de-Gaspé.

L'école Bon-Pasteur de Sainte-Thérèse-de-Gaspé était fermée depuis le 20 mai (archives).

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

L’école Bon-Pasteur de Sainte-Thérèse-de-Gaspé rouvrira lundi après deux semaines de fermeture. Un élève avait contracté la COVID-19.

Tous les élèves et les membres du personnel ont été testés et personne n’a contracté le virus.

Ces conclusions font dire au directeur général de la Commission scolaire René-Lévesque, Louis Bujold, que le virus n’a pas été attrapé entre les murs de la petite école.

Les indices montrent qu’il ne devrait pas l’avoir contracté à l’école, étant donné qu’on n’avait pas d’autres cas de COVID à l’école. C’est difficile de l’avoir contracté là.

Louis Bujold, directeur général de la Commission scolaire René-Lévesque
Un panier de basketball surplombe un terrain de jeux déserté.

L'école compte une cinquantaine d'élèves (archives).

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Louis Bujold estime qu’entre 10 et 15 élèves reviendront en classe lundi sur la cinquantaine que compte normalement l’école. C’est le même nombre qu’avant la fermeture.

Le directeur général explique que les règles sanitaires seront appliquées, comme ailleurs dans la Commission scolaire.

L’ensemble des règles de la CNESST, de la santé publique ont été suivies depuis le début. On va continuer de suivre les règles qui sont dictées par ces deux organismes-là.

Je vous dirais qu’on maintient les règles qu’on avait au départ, puis on va s’assurer de les faire respecter également.

Louis Bujold, directeur général de la Commission scolaire René-Lévesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Éducation