•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les musées et les bibliothèques peuvent ouvrir, mais plusieurs attendront

Des rangées de livres dans une bibliothèque.

Les bibliothèques peuvent ouvrir leurs portes, mais leurs usagers ne pourront pas circuler dans les rayonnages en raison de la pandémie (archives).

Photo : Radio-Canada / Danny Globerman

Radio-Canada

Bien qu'il soit maintenant permis aux musées et aux bibliothèques de la province de rouvrir leurs portes, plusieurs de ces établissements demeureront fermés encore pendant quelques semaines dans l'Est-du-Québec.

On est très très contents de la possibilité d'ouvrir, dit la directrice générale du Musée régional de Rimouski, Francine Périnet, tout en ajoutant que malgré le feu vert de Québec, le musée ne sera pas prêt à accueillir des visiteurs avant la fin juin.

Plusieurs organisations disent avoir été prises de court par l'annonce de Québec. J'avais peur qu'on ouvre juste en septembre, alors ça fait qu'à ce moment-là, on n'investit pas dans de nouvelles expositions, explique Mme Périnet.

Même son de cloche du côté du Musée du Bas-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup, qui accueillera ses premiers visiteurs le 3 juillet pour l'inauguration de l'exposition temporaire Confluences.

Ouvrir comme ça, ce n'est pas juste de débarrer la porte. Il faut mettre en place les mesures sanitaires, monter les expositions et on ne monte pas une exposition quand on n'est pas sûrs d'ouvrir.

Mélanie Girard, directrice du Musée du Bas-Saint-Laurent à Rivière-du-Loup

En raison des directives gouvernementales, les musées doivent ajuster leurs espaces de diffusion et mettre en place des mesures sanitaires pour assurer la sécurité des visiteurs et de leurs employés.

Un animateur offre des explications à une dame qui observe deux toiles.

Le Musée régional de Rimouski ouvrira ses portes à nouveau à la fin juin (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Les mesures sanitaires, ce n'est pas juste pour le public [...] c'est changer la façon dont on fait une visite, il faut reconcevoir tout, protéger ses employés et son public... ça demande une préparation et des équipements, ajoute Mme Périnet.

Même si les déplacements des visiteurs seront plus encadrés au sein des musées, Mélanie Girard croit que leur expérience ne sera pas altérée par les mesures mises en place.

Je pense que l'expérience va demeurer ce qu'elle était auparavant, je l'espère, d'autant plus dans cette période un peu agitée, dit-elle.

En ce qui a trait aux bibliothèques, les municipalités évaluent leurs possibilités, puisque le gouvernement ne permet pas aux usagers de bouquiner dans les rayons. Les bibliothèques demeurent donc fermées au public pour le moment, mais certaines adoptent des formules mixtes, dont la Ville Rimouski, qui va étendre son service de prêt à emporter aux bibliothèques du Bic, de Pointe-au-Père et de Sainte-Blandine dès mardi.

Avec la collaboration d'Éric Barrette et de Geneviève Génier-Carrier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Culture