•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une consigne de confinement des Résidences Soleil critiquée

Des locataires des Résidences Soleil de retour d’un rendez-vous à l’hôpital doivent s’isoler pendant 14 jours. Une consigne qui fait l’objet de critiques. Le CISSS Montérégie-Centre demande à Québec d’intervenir.

Un immeuble de logements.

Le Manoir Brossard appartient au Groupe Savoie – Les Résidences Soleil.

Photo : Radio-Canada

Gilbert Lizotte ne s’attendait pas à se voir confiné pendant 14 jours à son appartement du Manoir Brossard au retour de son premier traitement de chimiothérapie, le 21 mai dernier.

Lorsque j’ai informé la direction de mon rendez-vous ce matin-là, on m’a répondu que je devais demeurer à mon appartement 14 jours à mon retour, se rappelle M. Lizotte.

Diagnostiqué en mars pour un cancer de l’oesophage étendu aux ganglions, l’homme de 78 ans a commencé des traitements à la clinique d'oncologie du Centre intégré en cancérologie de la Montérégie (CIME). 

Un traitement toutes les deux semaines, jusqu’à l’automne au minimum. Avec les consignes du Manoir Brossard, M. Lizotte ne pouvait s’imaginer contraint à demeurer des mois confiné à son appartement. Ni sa conjointe d’ailleurs. Mon espérance de vie est de 6 à 18 mois, avec une petite chance plus longtemps, précise-t-il en contenant ses émotions. Le couple a deux enfants et cinq petits-enfants.

Le CIME offre une gamme de soins et de services en cancérologie à même les installations de l’Hôpital Charles-Le Moyne sur la Rive-Sud.

On considère que je suis à l'hôpital [...] même si la chimio ne dure qu'un maximum de 3 heures. Je suis automatiquement en isolation pour 14 jours, explique M. Lizotte.

Un homme et une femme sur un balcon.

Gilbert Lizotte reçoit des traitements en oncologie toutes les deux semaines.

Photo : Radio-Canada

Selon un document distribué aux résidents d’au moins deux résidences du Groupe Savoie-Résidences Soleil, la consigne ne fait pas de distinction entre une visite à l’hôpital de moins de 24 heures et une hospitalisation.

En revanche, du côté du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), la consigne diffusée sur le site du Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) indique que les résidents ayant consulté pour un rendez-vous médical en centre hospitalier pourront réintégrer leur unité locative sans devoir s'isoler pendant 14 jours de façon préventive.

Radio-Canada a tenté d’obtenir les commentaires de la directrice du Manoir Brossard par courriel et en laissant un message téléphonique le 27 mai. La réponse est venue de la vice-présidente expérience client au Groupe Savoie - Les Résidences Soleil, Katarina-Darkise Marcil. Je vous confirme que cette situation est réglée avec M. Lizotte, à sa satisfaction, tout en privilégiant les meilleures mesures de prévention et sécurité afin d’assurer la santé de l’ensemble de nos résidents et employés, écrit-elle.

Nous n’avons pu obtenir pour l’instant de précision de Mme Marcil pour savoir si l’exemption accordée à M. Lizotte deviendra la règle au sein des résidences du Groupe.

Dénonciations du CISSS et de Gaétan Barrette

Bien au fait du dossier du résident Gilbert Lizotte, le député de La Pinière, Gaétan Barrette, se réjouit pour lui. Mais il estime que des résidences privées ne devraient pas confiner pendant 14 jours des résidents de retour d’un rendez-vous ou d’un traitement à l’hôpital.

Il y a des résidences qui appliquent de manière excessive ces règles-là. Ce n’est pas acceptable. Je dis aujourd’hui qu’il faut agir en fonction des recommandations de la santé publique. Qu’il faut une position forte du gouvernement sur cette question, dit-il.

Le CISSS Montérégie-Centre demande également l’intervention du MSSS. Par courriel, la conseillère-cadre aux relations avec les médias, Martine Lesage, écrit que le Manoir Soleil de Brossard ne peut, selon les directives ministérielles, exiger un isolement de 14 jours à un résident qui a été à l'hôpital pour un rendez-vous médical ou un traitement. Elle ajoute que le CISSS de la Montérégie-Centre est intervenu à plusieurs reprises à cet égard auprès de cette résidence, afin de lui rappeler les consignes à suivre, malheureusement sans succès. Nous avons signalé la situation au ministère de la Santé et des Services sociaux.

D’autres résidents avec qui nous avons parlé, mais qui ne souhaitent pas être identifiés, nous ont indiqué avoir reporté des rendez-vous médicaux en milieu hospitalier afin de ne pas devoir s’isoler pendant 14 jours à leur retour. Que ce soit pour un suivi en cardiologie, en oncologie ou pour une coloscopie.

Qu’en pense Gilbert Lizotte? Je suis content pour moi et ma femme, mais pas content pour les autres pour qui la situation ne serait pas réglée, qui ne pourront pas se défendre, dit-il.

Le Groupe Savoie – Les Résidences Soleil compte 14 résidences. Le site web indique qu’aucun résident déclaré positif à la COVID-19 n’est actuellement hébergé dans ces résidences.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !