•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Saskatchewan

Un homme qui porte un masque.

Le gouvernement de la Saskatchewan a annoncé deux nouveaux cas de la COVID-19 sur son territoire.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Le gouvernement de la Saskatchewan dénombre deux cas supplémentaires de COVID-19, ce qui porte le bilan du nombre de personnes infectées à 639 depuis le début de la pandémie.

Sur les deux nouveaux cas annoncés jeudi, l'un se trouve dans le nord de la province, et l'autre, à Saskatoon.

À l’inverse, 9 personnes de plus sont maintenant guéries de la maladie. Au total, 578 personnes se sont rétablies de la COVID-19 en Saskatchewan, alors que 61 cas sont toujours considérés comme actifs par le gouvernement.

La province note que quatre personnes sont présentement hospitalisées. Trois d’entre elles se trouvent aux soins intensifs.

La COVID-19 a jusqu’à maintenant fait 10 victimes dans la province.

Selon la province, 141 cas sont liés à un voyage à l’étranger, et 369 autres sont liés à des contacts avec une personne infectée.

Répartition des cas dans la province :

  • Région de Saskatoon : 168 
  • Région de Regina : 78 
  • Sud (en excluant Regina) : 16 
  • Centre (en excluant Saskatoon) : 12 
  • Nord : 112
  • Extrême nord : 253

Répartition des cas en fonction de l’âge 

  • 19 ans et moins : 94 cas 
  • 20 à 39 ans : 228 cas 
  • 40 à 59 ans : 195 cas 
  • 60 à 79 ans : 104 cas 
  • 80 ans et plus : 18 cas

Le gouvernement provincial spécifie également que les autorités sanitaires ont réalisé 45 869 tests de dépistage de la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Des centres de santé du sud auraient refusé les soins à des résidents du nord

Des résidents du nord de la Saskatchewan ont signalé qu’ils se sont vu refuser l’accès à des rendez-vous médicaux en raison de leur provenance géographique.

Parmi ces résidents, Georgina Jolibois, ancienne députée de la circonscription fédérale de Desnethé-Missinippi-Rivière Churchill et ancienne maire de La Loche, affirme qu'on lui a refusé l’accès à une clinique d’optométrie mercredi.

La clinique lui aurait mentionné qu'elle ne pourrait pas obtenir de rendez-vous tant que les restrictions de déplacements entre le nord et le sud ne seraient pas levées.

Georgina Jolibois a qualifié son expérience d'humiliante et elle dénonce que les habitants du nord sont traités injustement en raison des nombres importants de cas de la COVID-19 dans leur région.

De son côté, l’Autorité de la santé de la Saskatchewan a indiqué être au courant de la situation et qu’elle n’approuve pas ces manières de faire.

Le nord et l’extrême nord de la Saskatchewan ont été malmenés par une éclosion de cas de COVID-19. Selon les chiffres fournis par le gouvernement jeudi, plus de 80 % des cas actifs dans la province sont dans ces deux régions.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Santé publique