•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dévoilement virtuel de l’uniforme de l’Atlético d’Ottawa

Une image du maillot de l'Atlético superposée au canal Rideau

L'Atlético d'Ottawa a dévoilé son uniforme.

Photo : CPL

L’Atlético d’Ottawa a dévoilé lors d'un événement virtuel, jeudi soir, l'uniforme que l’équipe portera pour sa saison inaugurale dans la Canadian Premier League (CPL).

Le maillot comporte les lignes rouges et blanches traditionnelles de l'Atlético de Madrid, qui a annoncé en janvier son intention d'installer un chapitre à Ottawa.

Le bleu, rappelant le canal Rideau, a été incorporé pour faire le lien entre les capitales espagnoles et canadiennes. Une feuille d'érable est également visible sur le dos de l'uniforme, à l'endroit où le numéro se trouve.

J'ai tellement de bons souvenirs associés au rouge et blanc. Je veux que les joueurs soient fiers de ces couleurs, a mentionné Mista, l'entraîneur-chef de la formation pendant la soirée virtuelle diffusée sur la page Facebook du club, devant quelques centaines d'amateurs.

J'adore le maillot, c'est très tendance. Ça représente la capitale nationale, je vais porter ce chandail avec fierté, a indiqué Antoine Coupland, le seul joueur local mis sous contrat avec l'équipe. L'athlète de 16 ans portera le numéro 11 avec la nouvelle équipe de la CPL.

Inconnu pour la saison

L’entrée en scène du 11 ottavien dans la CPL devait se faire le 18 avril à Hamilton, tandis que le premier match à domicile devait être disputé le 16 mai à la Place TD. La pandémie de COVID-19 a toutefois contrecarré les plans et la saison n’a jamais pris son envol.

Les joueurs, on est un peu dans l’inconnu. On ne sait pas trop ce qui va se passer, en tout cas, j’espère bien qu’il y a aura une saison, explique le joueur de 16 ans. On sait que la ligue et les huit clubs de la CPL travaillent fort pour mettre en place des mesures et des protocoles pour éventuellement voir ce retour au jeu.

Le natif de Chelsea joint ses coéquipiers trois ou quatre fois par semaine pour faire des entraînements en équipe sur la plateforme de visioconférence Zoom. Il court aussi beaucoup chez lui, à Chelsea, en plus de s’entraîner à la maison.

J’ai une salle d’entraînement dans mon sous-sol, j’en profite, j’essaie d’avoir des plus gros muscles, raconte l’adolescent. Coupland suit ce qui se passe dans la Bundesliga, le championnat national allemand, qui a repris ses activités à huis clos à la mi-mai.

Les partisans, c’est vraiment une grosse partie du football. Ils nous aident à gagner des matchs [...] J’ai bien hâte de retourner au jeu, que ce soit avec des partisans ou pas, explique celui qui a fait ses débuts professionnels l’été dernier avec le Fury d’Ottawa.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Soccer