•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lévis souhaite la bienvenue aux Montréalais cet été

Les fontaines du Quai Paquet, à Lévis.

Les fontaines du Quai Paquet, un des symboles de Lévis.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

« Nous sommes ouverts, et je dirai même en passant : bienvenue aux gens de Montréal », a déclaré jeudi matin le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui invite également les résidents des autres régions à visiter sa ville cet été.

Le ton contraste avec celui de son homologue de Québec, Régis Labeaume, qui invite plutôt les résidents de la capitale à redécouvrir leur propre région dans le contexte actuel de la pandémie.

Lévis a mis en place plusieurs mesures pour assurer la sécurité des résidents et visiteurs, affirme M. Lehouillier.

On dit aux gens : “Vous êtes les bienvenus”. Les pavillons [dans les parcs] sont conformes aux normes, on s’assure qu’on respecte les directives de la santé publique. On est une terre d’accueil.

Le maire a tenu à cibler spécifiquement les Montréalais, dont la région est la plus durement touchée par la COVID-19, durant son point de presse. Il mise sur la responsabilité des citoyens, qui doivent s’abstenir de se déplacer s’ils ont des symptômes ou craignent d’être infectés par la COVID-19.

Se faire tester avant de partir

Gilles Lehouillier a même suggéré aux gens de subir un test avant de prendre des vacances.

Aux gens qui voyagent, si vous pensez avoir des symptômes, essayez de limiter vos déplacements, essayez de vous faire tester avant de prendre vos vacances.

La santé publique demande toujours à la population d’éviter les déplacements entre régions à moins d’absolue nécessité, a toutefois rappelé le coordonnateur municipal de la sécurité civile, Gaétan Drouin.

Il faut suivre les développements. La situation évolue de jour en jour avec les différentes phases de déconfinement.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis, lors d'une conférence de presse.

Gilles Lehouillier, maire de Lévis

Photo : Radio-Canada

Camps de jour

Par ailleurs, Lévis estime qu’elle pourra accueillir 58 % de la demande des citoyens pour les camps de jour, avec les nouveaux ratios des moniteurs et l’espace physique dont elle dispose.

La Ville est toujours en train de recruter les 210 moniteurs nécessaires pour les camps de jour, pour une ouverture le 29 juin. C’est moins que les 300 moniteurs qui étaient à l’œuvre l’an dernier, mais la demande est moins forte en raison de la crainte de certains parents dans le contexte actuel, explique le directeur de la vie communautaire, René Tremblay. 

La pression est très forte parce qu’on a juste 50 % de notre capacité.

René Tremblay admet que des enfants ne pourront pas avoir accès à des camps de jour.

Toutes les villes du Québec vont refuser des enfants cet été

René Tremblay, directeur de la vie communautaire, Ville de Lévis

Investissement dans les parcs

Lévis investira cette année 20 millions de dollars pour rénover et aménager les parcs et les espaces verts. On vise les grands parcs urbains, les parcs de voisinage, les aires de jeux d’eau et les parcs de planches à roulettes. 

Nouveauté cette année à Lévis : la Ville veut développer un tout premier parc canin, au parc de la Halte, sur le chemin de Charny. Celui-ci pourrait ouvrir dès septembre. Deux autres parcs canins vont s’y ajouter par la suite, un dans chaque arrondissement.

Également, huit blocs sanitaires seront de nouveau accessibles à différents endroits, notamment au Quai Paquet, à l’hôtel de ville et au parc des Chutes-de-la-Chaudière.

Deux employés devront assurer l’entretien et le respect des règles sanitaires à temps plein dans chacun des blocs, tous les jours, de 9 h à 19 h

C’est l’élément qui nous est le plus demandé. Sachez que ça ne se fait pas sans coût, souligne le maire, en ajoutant qu’il en coûtera 600 000 $ pour ouvrir et entretenir ces blocs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique municipale