•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 entraîne l'augmentation des ventes de piscines et de roulottes

La vente de piscines est en hausse en raison des mesures de confinement et de distanciation physique liées à la COVID-19.

Une piscine creusée à Gaspé.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Martin Toulgoat

Les ventes de piscines, de véhicules motorisés et de véhicules tout-terrain ont explosé au cours des dernières semaines, en raison des mesures pour lutter contre la COVID-19 qui bouleversent les habitudes de vacances.

Cette tendance s'expliquerait, notamment, par la recommandation d'éviter les voyages à l'étranger et l'application de la distanciation physique qui incitent bien des gens à planifier un été dans leur cour ou dans leur région.

À Gaspé, les ventes de piscines hors terre ont littéralement explosé.

Ç'a doublé, voire triplé. Et pour ce qui est des soumissions, on en fait, peut-être, dix fois plus qu’à la normale.

Billy Coulombe, propriétaire, Espace nature
L'entrepreneur Billy Coulombe remarque qu'il pourrait vendre trois fois plus de piscines cette année, en raison des restrictions de voyage liées à la COVID-19.

Billy Coulombe, propriétaire d'une entreprise d'aménagement paysager et d'installation de piscine à Gaspé

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Plusieurs familles auraient ainsi décidé d'investir leur budget de vacances à l'amélioration de leur terrain et de leur résidence pour en faire un lieu d'évasion.

Les gens nous disent qu’ils sont confinés, qu’ils vont couper leurs vacances et qu'ils ont décidé de mettre le budget sur la maison et d'en profiter avec la petite famille. C'est tout à fait normal. Et on ne parle pas juste de piscines, on parle aussi de BBQ, de terrassement, de solarium. C'est incroyable en ce moment la demande qu'on a pour ça.

Billy Coulombe, propriétaire, Espace nature

Ventes de VTT et VR aussi en hausse

L’intérêt est aussi en hausse pour les véhicules tout-terrain (VTT), les motomarines et les bateaux.

Les gens ont hâte de sortir, de prendre l’air. Ils ne veulent plus, on dirait, reporter à plus tard ce qu'ils peuvent faire aujourd'hui.

Jean-Serge Blouin, propriétaire, Roulottes Réal Blouin et Fox marine sport
Une motomarine dans un entrepôt.

La vente de véhicules motorisés, comme les motomarines, serait en hausse depuis l'imposition des restrictions de voyage.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Si certains propriétaires de roulottes décident de ne pas la changer pour un modèle plus récent en raison de la crise économique, le commerçant de Rivière-au-Renard remarque un intérêt chez de nouveaux consommateurs.

Ces derniers sont attirés par le fait que voyager en véhicule récréatif (VR) représente une solution qui permet de respecter les mesures de quarantaine, d’isolement ou de distanciation physique.

Des roulottes sur un terrain de camping.

De nouveaux adeptes se tourneraient vers l'achat d'une roulotte pour leurs vacances durant la pandémie de COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Je vois beaucoup d'achalandage, beaucoup de demandes d'information, beaucoup de nouveaux clients qui ont l'intention de rester en Gaspésie cet été. On va le faire en VR, on va rester dans notre milieu et on va encourager les entreprises locales.

Jean-Serge Blouin, propriétaire, Roulottes Réal Blouin et Fox marine sport
Jean-Serge Blouin est devant des roulottes pendant une entrevue.

Jean-Serge Blouin, propriétaire d'une entreprise de vente de VR à Gaspé.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Forte demande, délais et rupture de stock

Par contre, cette forte demande en Amérique du Nord fait craindre une rupture de stock, surtout en ce qui concerne les piscines hors terre où il n’y a pas de stocks en réserve, note Billy Coulombe.

Son principal fournisseur conçoit les pièces au fur et à mesure après avoir reçu les commandes, et la demande est mondiale.

On parlait, au début des premières piscines qu'on commandait, d'un délai de deux à trois semaines; puis deux semaines plus tard, on parle d'un délai de 12 à 16 semaines pour avoir une piscine hors terre, conclut l'entrepreneur Billy Coulombe.

Quant aux véhicules récréatifs, il y a fort à parier que les ventes vont encore augmenter avec le déconfinement annoncé des terrains de camping.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Vacances et sorties