•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19, une « grippe » qui menace surtout les personnes âgées, selon Jason Kenney

Jason Kenney en conférence de presse, à Calgary, devant le Saddledome.

Le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney, a commencé à lever les restrictions imposées en Alberta.

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre albertain, Jason Kenney, a clarifié ses propos quand il a décrit la COVID-19 comme « une grippe qui ne menace généralement pas la vie » de la population générale. Selon lui, il insinuait que la province devrait mettre l'accent sur la protection des personnes les plus vulnérables à l'avenir.

Il est très clair que ce sont les personnes âgées, celles avec certains problèmes de santé, particulièrement celles dont le système immunitaire est déficient ou qui ont des maladies respiratoires, clarifie-t-il. 

Il note que le plus grand nombre de décès liés à la COVID-19 a été enregistré dans les résidences pour personnes âgées et qu'il est important que la province renforce son approche auprès de ces établissements. 

Nous ne pouvons pas dégrader de manière indéfinie la santé sociale et économique, ainsi que la santé mentale et psychologique de la population générale pour une année peut-être, avec des mesures pour une grippe qui, en général, ne menace pas la vie, sauf pour les plus âgés, ceux qui sont immunodéprimés et ceux qui ont des comorbidités, a déclaré mercredi le premier ministre albertain, en ouverture d’un débat consacré à la COVID-19 à l’Assemblée albertaine.

Jason Kenney a souhaité que la réponse de la province à la pandémie permette de protéger les plus vulnérables de la façon la plus forte et la plus discrète.

Peut-être que la stratégie la plus importante, à mesure que nous allons de l’avant, c’est de mettre en place un mur de défense autour des plus vulnérables, des aînés en particulier.

Jason Kenney, premier ministre de l'Alberta

Quelques heures après cette déclaration, la médecin hygiéniste en chef de la province, Deena Hinshaw, a plutôt choisi d’insister sur les dangers de la COVID-19.

Nous ne devons pas oublier que la COVID-19 a été, et est, une maladie mortelle.

Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de l’Alberta

La COVID-19 est souvent comparée à la grippe, a relevé la Dre Hinshaw avant de rappeler que le bilan de 142 décès en trois mois était déjà une fois et demie plus élevé que celui de la pire année de la grippe dans les cinq dernières années.

Jason Kenney et la Dre Hinshaw tiennent également un discours différent au sujet de la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Le premier ministre a affirmé à la Chambre que son gouvernement n’avait pas l’intention de prolonger l’état d’urgence sanitaire au-delà du 15 juin. La Dre Hinshaw a dit peu après n’avoir pas eu de discussion à ce sujet avec le gouvernement.

Un discours trumpien, selon l'AFL

La Fédération du travail de l'Alberta (AFL) a qualifié le discours de Jason Kenney de trumpien, selon lequel la COVID-19 est une maladie qui affecte uniquement les personnes âgées.

Le président de l'organisme Gil McGowan croit que cela donnera un faux sentiment de sécurité aux gens qui retournent au travail.

Aucun des deux travailleurs de l'usine de transformation de viande de Cargill décédés des suites de la COVID-19 n' avait atteint les 80 ans, ajoute-t-il. Ils étaient par ailleurs des Albertains d'âge moyen en bonne santé qui sont morts, parce que leur employeur et les autorités de réglementation du gouvernement n'ont pas pris cette maladie assez au sérieux.

C'est le pire type de message à envoyer aux Albertains

Extrait du communiqué de la Fédération du travail de l'Alberta

Le professeur de droit de la santé et de politique scientifique Timothy Caulfield, del'Université de l'Alberta indique qu'il est trompeur de comparer la COVID-19 à la grippe.

Ce serait banaliser le coronavirus et encourager ceux qui le normalisent pour des raisons idéologiques, croit-il.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Santé