•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soumissions moins élevées que prévu pour la piste d’athlétisme de Rimouski

Une piste en gravier sous la pluie et recouverte de flaques d'eau.

La piste d'athlétisme du complexe sportif Guillaume-Leblanc à Rimouski (archives)

Photo : Radio-Canada / Jean Marc Robichaud

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Rimouski a reçu deux soumissions pour la construction d'une nouvelle piste d'athlétisme au Complexe Sportif Guillaume-Leblanc.

Cette piste de 400 m sera aménagée sur le site actuel, derrière les terrains de tennis intérieurs.

L’ouverture des soumissions avait été retardée en raison de la pandémie de COVID-19.

La soumission la moins élevée provient du Groupe Michel Leclerc inc. de Sherbrooke qui a prévu des travaux de 3,55 millions de dollars, environ 40 000 $ de moins que Les Excavations Léon Chouinard et Fils Ltée de Grand-Métis—Rimouski qui est à 3,59 millions.

Dans son plan d’action déposé en début d’année, la Ville avait estimé la facture à 4 millions de dollars.

Rappelons que le projet comprend la mise en place d'une piste synthétique de huit couloirs, les installations complètes pour les disciplines de sauts et de lancers (poids, disques, javelots), d'un terrain de soccer en gazon naturel au centre de la piste et la construction d'un bâtiment permanent pour les toilettes et l’entreposage. Comprise dans la facture totale, la construction seule de ce bâtiment est évaluée à 400 000 $.

« Ça va faire toute la différence, ne serait que dans la possibilité de tenir des compétitions locales, régionales ou même provinciales chez nous. On sait que c’est un vecteur de motivation pour nos jeunes de pouvoir compétitionner chez eux. »

— Une citation de  Alexandre Lafontaine, président du Club Coubertin

De pouvoir s’entraîner sur un revêtement qui est similaire à celui que les athlètes vont rencontrer en compétition, de pouvoir chausser leurs souliers à crampons pendant les entraînements. En ce moment, on a des tapis que les jeunes doivent dérouler sur une certaine longueur pour, à tout le moins, pratiquer leurs techniques de départ, de sprint et tout ça. On s’adaptait, mais ça va faire une grande différence, souligne le président du Club Coubertin, dont les athlètes seront les premiers bénéficiaires.

Au cours des prochains jours, les fonctionnaires et les élus de la Ville de Rimouski évalueront la conformité des soumissions reçues et le contrat sera octroyé une fois les vérifications complétées.

L'ensemble des travaux pour la construction de la piste et de la pelouse d'athlétisme s'échelonnera sur 12 à 14 mois.

Une partie des travaux aura lieu cet été, soit l’excavation, le drainage, le terrassement, l’installation de clôtures et la première couche de bitume. La pose de la surface synthétique devrait avoir lieu en juin 2021.

Rappelons que la Ville de Rimouski pourra financer le projet avec la subvention de 5 millions de dollars que versera le gouvernement du Québec, aide qui accompagne la tenue des Jeux du Québec à l'été 2022 à Rimouski.

D’après les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !