•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto peint des cercles de distanciation dans un parc

Des cercles peints sur la pelouse dans un parc.

Des cercles de distanciation physique au parc Dolores à San Francisco, comme ceux que Toronto doit peindre au parc Trinity Bellwoods jeudi.

Photo : Associated Press / Noah Berger

Radio-Canada

Restez dans votre cercle! La Ville de Toronto a commencé à peindre, jeudi matin, des cercles au sol dans le parc Trinity Bellwoods afin de faciliter la distanciation physique.

Des photos du parc bondé par beau temps, samedi dernier, ont fait les manchettes un peu partout au pays.

Le maire John Tory, les autorités de santé publique et le premier ministre Doug Ford ont critiqué les milliers de résidents agglutinés sur la pelouse, faisant fi de la directive de garder au moins deux mètres de distance.

Beaucoup de gens dans un parc par une belle journée.

Le parc Trinity Bellwoods bondé, samedi dernier.

Photo : Dre Eileen de Villa/Twitter

L'approche des cercles de distanciation est déjà utilisée à New York et à San Francisco, aux États-Unis.

Les cercles vont illustrer la distance adéquate à respecter et vont faciliter l'application des règles de distanciation physique.

John Tory, maire de Toronto

Le chef des pompiers et directeur général du bureau des mesures d'urgence de Toronto, Matthew Pegg, ajoute que des agents municipaux seront en poste ce week-end pour faire respecter les règles.

Deux femmes dans un cercle peint au sol dans un parc.

Les cercles de distanciation physique sont déjà utilisés dans des parcs aux États-Unis comme ici à Brooklyn.

Photo : Associated Press / Kathy Willens

Toronto va tester le concept des cercles de distanciation dans un premier temps au parc Trinity Bellwoods dans le cadre d'un projet pilote. Si cette stratégie fonctionne, des cercles pourraient être peints dans d'autres parcs de la ville.

Le premier ministre Ford a appelé lundi tous ceux qui étaient dans le parc Trinity Bellwoods, samedi, à subir un test de dépistage immédiatement. Les autorités de la santé publique l'ont contredit par la suite, invitant plutôt ces résidents à surveiller s'ils ont des symptômes et à faire un test si c'est le cas.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Coronavirus