•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les jeux d'eau ouverts à Magog, mais pas à Sherbrooke

Une mère et sa fille profitent des jeux d'eau du parc Horan à Magog.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

Comme l'ouverture des plages et des piscines publiques n'est pas encore autorisée, la Direction de la santé publique permet aux Municipalités d'ouvrir leurs jeux d'eaux, seulement pendant la canicule, pour permettre aux citoyens de se rafraîchir.

Les jeux d’eau des parcs Horan et des Hautes-Sources sont ouverts à Magog jusqu’à vendredi. Les toilettes publiques demeurent fermées et les consignes sanitaires doivent être respectées.

Des enfants dans un jeu d'eau.

Les jeux d'eau du parc Horan à Magog sont ouverts.

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

À Sherbrooke cependant, ce ne sera pas possible d'ouvrir les jeux d'eau à temps pour la fin de la canicule. Il faut un délai de 48 heures pour y arriver en raison des deux tests d'eau exigés par le Ministère.

De plus, selon Stéphane Simoneau, coordonnateur aux mesures d’urgence à la Ville de Sherbrooke, le système des jeux d’eau est différent des standards puisque c’est la même eau qui est utilisée pour des raisons environnementales.

Tous nos jeux d'eau récupèrent l'eau de ruissellement du jeu et il y a un système de rechloration de l'eau pour que l'eau soit désinfectée. Ça demande de une à trois journées de préparation pour remettre le système en ligne. On n'a pas encore les autorisations pour utiliser un système de récupération d'eau parce qu'il faut avoir l'assurance que la bactérie, la COVID, ne réussit pas à survivre dans le système, précise M. Simoneau.

Il ajoute qu’il avait demandé à la Direction de Santé publique sa position sur les jeux d’eau pour que la Ville puisse se préparer. À ce moment, la Santé publique ne prévoyait pas la réouverture de ce genre d’installation.

De son côté, la Ville de Coaticook a fait savoir par voie de communiqué qu'elle ouvrait temporairement ses jeux d’eau du parc Laurence ainsi que ceux du parc Shurtleff jusqu'a vendredi comme solution de rafraîchissement en ce temps de pandémie.

La prudence est de mise

Le CIUSSS de l’Estrie-CHUS rappelle que ces températures très élevées peuvent être dangereuses pour la santé. Les risques sont accrus puisque la chaleur est arrivée rapidement et que les mesures préventives qui sont habituellement mises en place sont moins accessibles à cause de la pandémie de la COVID-19.

La sécurité civile se place donc en phase de mobilisation, peut-on lire dans un communiqué.

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Prévention et sécurité