•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme fait une chute mortelle lors d'une intervention policière

Regis Korchinski-Paquet est tombée d'un balcon au 24e étage.

Deux policiers qui portent un masque devant l'entrée d'un édifice, la nuit.

L'Unité des enquêtes spéciales a été saisie du dossier, comme chaque fois qu'un citoyen perd la vie lors d'une intervention policière.

Photo :  CBC

Radio-Canada

L'Unité des enquêtes spéciales (UES) examine les circonstances de la mort d'une femme qui a fait une chute du 24e étage d'une tour d'habitation lors d'une intervention policière à Toronto.

Les policiers se sont présentés mercredi vers 17 h 15 à l'appartement de l'avenue High Park, près de Glenlake, pour enquêter sur une dispute familiale.

Selon le communiqué de l'UES, les agents se trouvaient dans l'appartement quand ils ont aperçu la femme de 29 ans sur le balcon. Elle serait tombée du balcon quelques instants plus tard.

Sa mort a été constatée sur place.

Le maire John Tory a confirmé l'identité de la victime, Regis Korchinski-Paquet, dans un communiqué, jeudi, tout en offrant ses condoléances à ses proches.

J'appuie pleinement l'enquête en cours de l'Unité des enquêtes spéciales de la province. Il s'agit d'une enquête indépendante du Service policier de Toronto. J'espère que cette enquête fournira dès que possible des réponses au public.

John Tory, maire de Toronto

Le maire incite tout témoin à communiquer avec l'Unité des enquêtes spéciales.

Le chef de police Mark Saunders assure que son service collabore pleinement avec l'UES. Il dit souhaiter lui aussi que l'enquête fasse toute la lumière sur ce qui s'est passé, refusant de commenter davantage en raison de l'enquête en cours.

L'Unité des enquêtes spéciales est appelée à ouvrir une enquête lorsqu'un civil est tué ou gravement blessé pendant une intervention policière, ou encore lorsqu'un agent est soupçonné d'agression sexuelle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Forces de l'ordre