•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écrasement d’un hélicoptère en Méditerranée : tous les corps ont été retrouvés

Montage de photos des militaires morts dans l'accident.

De gauche à droite : le capitaine Brenden Ian MacDonald, l'enseigne de vaisseau de 1re classe Abbigail Cowbrough, le capitaine Kevin Hagen, le capitaine Maxime Miron-Morin, l’enseigne de vaisseau de 1re classe Matthew Pyke et le caporal-chef Matthew Cousins.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Les corps de quatre victimes de l’écrasement de l’hélicoptère Cyclone ont été retrouvés par une équipe des Forces armées canadiennes (FAC) au large des côtes italiennes.

Six militaires étaient à bord d'un hélicoptère qui s'est écrasé en Méditerranée lors d’un exercice de l’OTAN. Une première victime, Abbigail Cowbrough, avait rapidement été confirmée, alors que le corps de Brenden Ian MacDonald a été identifié plus d'une semaine plus tard.

La Défense nationale a confirmé mercredi avoir retrouvé un gros morceau du fuselage de l’hélicoptère à 220 milles nautiques de Catane, en Sicile.

Les dépouilles des membres des FAC décédés ont également été trouvées dans les environs de l’épave, confirme aussi la Défense nationale dans un communiqué, faisant référence aux quatre autres militaires présumés morts.

Les Canadiens étaient assistés par des membres de la marine américaine dans cette opération de recherche.

La récupération de l’hélicoptère lui-même nous aidera également beaucoup à comprendre ce qui s’est passé le 29 avril, explique le lieutenant-général Mike Rouleau dans le même communiqué.

Le capitaine et pilote Brenden Ian MacDonald, le capitaine et pilote Kevin Hagen, le capitaine Maxime Miron-Morin, l’enseigne de vaisseau de première classe Matthew Pyke, le caporal-chef Matthew Cousins et l'enseigne de vaisseau de première classe Abbigail Cowbrough sont tous décédés lors de l’écrasement de l’hélicoptère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !