•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle Résidence Prescott et Russell : feu vert à un emprunt de 69 M$

Une illustration 3D de la future résidence des CUPR

La nouvelle résidence de soins de longue durée des CUPR doit accueillir ses premiers occupants au plus tard le 31 décembre 2022.

Photo : Gracieuseté - Colliers International

Les maires des Comtés unis de Prescott et Russell (CUPR) ont donné le feu vert, mercredi matin, à une demande d’emprunt avoisinant les 69 millions de dollars pour la construction d’un nouvel établissement de soins de longue durée à Hawkesbury.

La trésorière des CUPR, Valérie Parisien, a du s’assurer que le gouvernement régional avait la marge de manœuvre nécessaire afin de rembourser la dette contractée pour construire la nouvelle Résidence Prescott et Russell.

L’exercice a révélé que les CUPR sont en excellente position financière pour s’engager dans le projet, dont les coûts estimatifs totalisent tout près de 81 millions de dollars. Présentement, la limite d’endettement autorisée des CUPR s’élève à 13 millions de dollars sur une base annuelle.

On a droit à [un endettement équivalent] à 25 % de nos revenus propres. [...] Avec l’ajout de [cette] dette, on [sera] à 9 %. On [sera encore] 16 % en deçà de la limite prescrite [par la province], a expliqué la trésorière aux maires des CUPR, lors de leur rencontre mensuelle par visioconférence.

À lui seul, le remboursement de l’emprunt associé au projet de la Résidence Prescott et Russell va représenter des paiements annuels de 4,5 millions de dollars sur une période de 25 ans.

A-t-on une idée d’où les fonds [pour rembourser cet emprunt] vont venir à ce point-ci? [Ce sont] seulement des augmentations de taxes? Il va y avoir des réductions de services? s’est demandé le président des CUPR et maire de Russell, Pierre Leroux.

La trésorière a convenu que le conseil devra étudier la question en temps et lieu. On a des sommes en réserve. On va devoir les utiliser comme mise de fonds pour la construction. La taxation va devenir une source importante pour financer ça. Le fonds de roulement aussi, a ajouté Mme Parisien.

Une contribution provinciale bonifiée?

À la lumière du rapport accablant des Forces canadiennes sur cinq résidences de la région de Toronto, le maire de Clarence-Rockland, Guy Desjardins, plaide pour un meilleur financement des établissements de soins de longue durée, y compris la nouvelle Résidence Prescott et Russell.

Peut-être qu’on devrait envoyer une lettre au gouvernement de l’Ontario. [...] Ça prend plus d’argent de la province, a-t-il lancé. Actuellement, le gouvernement ontarien s’est engagé auprès des CUPR à verser une subvention annuelle de 1,4 million de dollars sur une période de 25 ans, ce qui équivaut à un montant d’un peu plus de 18 $ par lit sur une base quotidienne.

Le directeur général des CUPR, Stéphane Parisien, a bon espoir que la province bonifiera son offre pour minimiser l’incidence financière du projet sur les contribuables. On va continuer à [faire du lobbying] pour obtenir ce financement-là. On a [...] l’impression [...] que le modèle de financement va être réexaminé d’ici la fin de l’année, a indiqué celui-ci.

Rappelons que la nouvelle Résidence Prescott et Russell, qui comptera 224 lits, doit être opérationnelle au plus tard le 31 décembre 2022.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Politique municipale