•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le déconfinement va de l'avant en Nouvelle-Écosse

Des cantines fermées.

Les restaurants pourront rouvrir, a annoncé le premier ministre Stephen McNeil.

Photo : Radio-Canada / Mark Crosby

Radio-Canada

Le gouvernement de la Nouvelle-Écosse donne le feu vert au secteur privé pour la reprise des activités.

Les restaurants, les bars, les centres d'entraînement, les salons de coiffure et toutes les autres entreprises et organisations qui ont été obligées de fermer à cause de la pandémie de COVID-19 pourront rouvrir le 5 juin.

Les salons-bars doivent rester fermés pour l'instant, précise le gouvernement.

Les règles demeurent les mêmes dans les lieux publics. Les gens doivent se tenir à deux mètres les uns des autres et limiter leur rassemblement à cinq personnes.

Contrairement aux autres provinces canadiennes, la Nouvelle-Écosse n'a pas présenté de plan de déconfinement par étapes.

Les entreprises ont été appelées à présenter un plan de rétablissement au gouvernement au cours des dernières semaines. Le médecin hygiéniste en chef s'est dit impressionné par le degré de détail des plans qu'il a lus jusqu'à présent.

Un homme pose des autocollants sur le sol pour assurer la distanciation physique de 2 mètres.

Les entreprises qui décident de rouvrir doivent suivre les protocoles présentés dans les plans approuvés par les Services de la santé publique.

Photo : Radio-Canada / Mark Crosby

Il est clair que ces secteurs prennent très au sérieux la santé de leur personnel et du public, et je crois vraiment qu'ils pourront reprendre leurs activités tout en atténuant les risques pour la santé publique, a déclaré le Dr Strang.

D'autres fournisseurs de services de santé peuvent également commencer à offrir des services à compter du 5 juin, soit les dentistes, les optométristes, les chiropraticiens, les physiothérapeutes, les massothérapeutes, les podiatres et les naturopathes.

En ce qui concerne la reprise des services de garde d'enfants, le gouvernement reporte la date du 8 juin initialement prévue et vise maintenant le 15 juin.

25 M$ pour les petites entreprises et 230 M$ en infrastructure

La province annonce également un investissement de 25 millions de dollars pour aider les petites entreprises à rouvrir. Ces entreprises auront aussi accès à des bons pour obtenir des conseils et du soutien sur la continuité des affaires.

Des investissements de 230 millions de dollars sont aussi prévus pour des projets en infrastructure. L'argent servira à rénover des routes, des ponts, des écoles, des musées, des palais de justice et des hôpitaux.

Avec ces investissements, le gouvernement espère créer jusqu'à 2000 emplois et terminer 200 projets d'ici la fin de l'année 2021.

La province a un rôle à jouer pour remettre les gens au travail, a indiqué le premier ministre, Stephen McNeil. Ces investissements soutiendront l'économie et créeront des milliers d'emplois dans toute la Nouvelle-Écosse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Politique provinciale