•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

YouTube : des commentaires anti-Chine retirés automatiquement

YouTube enquête sur la situation, qui résulterait selon elle d'une « erreur ».

Le logo de YouTube.

Des termes péjoratifs se rapportant au Parti communiste chinois et à ses agents et agentes seraient filtrés automatiquement.

Photo : YouTube

Agence France-Presse

YouTube enquête sur le retrait automatique sur sa plateforme de commentaires critiques à l'égard du Parti communiste chinois, apparemment depuis des mois, affirmant mardi qu'il s'agissait sans doute d'une « erreur ».

La plateforme de vidéos de Google a réagi à un article du site spécialisé The Verge, rapportant les plaintes de Palmer Luckey, un entrepreneur dans le secteur des technologies.

YouTube a supprimé tous les commentaires que j'ai faits sur le Wumao, l'organe du Parti communiste chinois chargé de la propagande sur Internet, affirmait Palmer Luckey sur Twitter lundi.

Ce cofondateur d'Oculus (entreprise de réalité virtuelle, rachetée par Facebook) insinue dans sa série de messages qu'il pourrait s'agir d'une nouvelle censure.

D'autres internautes ont répondu sur Twitter avoir aussi constaté que les termes en chinois péjoratifs à l'égard des personnes chargées de la propagande du parti en ligne disparaissaient automatiquement. Une question sur le sujet a été posée en octobre 2019 dans un forum d'aide pour les utilisateurs et les utilisatrices de YouTube, ce qui laisse croire que la situation dure depuis des mois.

Certains des termes péjoratifs auraient été ajoutés à la liste de mots interdits par les filtres de YouTube, ce qui mène à un retrait automatique des commentaires, selon ce que rapporte The Verge.

Une « erreur » de système

YouTube a assuré dans une déclaration à l'AFP ne pas avoir modifié son règlement et ne filtrer que les commentaires qui relevaient du pollupostage (spam), de la haine ou du harcèlement.

Nous enquêtons sur ce qui semble être une erreur dans notre système, a précisé un porte-parole de YouTube.

C'est très perturbant. Pourquoi Google censure-t-il des Américains au nom du Parti communiste chinois? C'est MAL et la "Big Tech" [industrie des technologies] est ivre de pouvoir, a réagi Ted Cruz, sénateur républicain américain, au tweet de Palmer Luckey.

YouTube, comme Facebook et d'autres plateformes américaines, est bloqué en Chine.

La modération de YouTube consiste en un mélange d'intelligence artificielle (des systèmes d'algorithmes) et d'équipes humaines, mais les mesures de distanciation sociale liées à la pandémie ont contraint le géant californien à se reposer plus que d'ordinaire sur l'apprentissage automatique des machines.

Pour cette raison, YouTube avait fait savoir en mars qu'il fallait s'attendre à plus de retraits de contenus.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Réseaux sociaux

Techno