•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prise d'otage entre détenus à la prison Talbot, à Sherbrooke

L'affiche de l'Établissement de détention de Sherbrooke.

La prison Talbot, à Sherbrooke, en hiver

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

En début d’après-midi mardi, la Sûreté du Québec (SQ) est intervenue à l'Établissement de détention de Sherbrooke alors que six détenus se sont barricadés dans une cellule en prenant l’un des leurs en otage.

Selon le ministère de la Sécurité publique, peu avant-midi, une émeute d'une quinzaine de personnes incarcérées s'est transformée en prise d'otage alors que six détenus ont refusé d'obtempérer et se sont tous retrouvés dans la même cellule.

Ça peut effectivement s'apparenter à une prise d'otage puisque plusieurs personnes incarcérées prétendaient vouloir s'en prendre à une autre qui se trouvait dans la cellule, fait valoir Mathieu Lavoie, président du Syndicat des agents de la paix en services correctionnels.

Ce dernier explique que les détenus ont obstrué la vision dans la cellule, faisant en sorte qu’il était impossible de voir ce qui s’y passait. Le groupe d’intervention d’urgence de la Sûreté du Québec a été appelé sur les lieux.

Le ministère confirme que la situation est rentrée dans l’ordre vers 16 h 30 et que personne n'a été blessé.

Selon Mathieu Lavoie, la situation aurait commencé à dégénérer lorsque des agents du centre de détention auraient demandé aux détenus de retourner dans leur cellule afin que ces mêmes agents puissent régler un problème de plomberie et assurer la sécurité des ouvriers.

Une enquête est en cours pour faire la lumière sur les événements.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Crimes et délits