•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Racisme : le nom de George Duncan Ludlow retiré de la faculté de droit de l'UNB

L'extérieur du bâtiment de la faculté de droit de l'UNB.

La faculté de droit de l'Université du Nouveau-Brunswick.

Photo : La Presse canadienne / Kevin Bissett

La Presse canadienne

L'Université du Nouveau-Brunswick a décidé de retirer le nom de George Duncan Ludlow de l'édifice de sa faculté de droit à Fredericton en raison de ses liens avec l'esclavage et le mauvais traitement des Autochtones.

Le conseil d'administration de l'université a voté mardi pour retirer immédiatement le nom et mettre en place une installation permanente qui expliquera la décision et explorera l'histoire de George Duncan Ludlow.

George Duncan Ludlow a été le premier juge en chef du Nouveau-Brunswick, mais il a également été l'un des derniers juges de l'Empire britannique à défendre la légalité de l'esclavage.

Il a également été membre du conseil d'administration de l'école pour Indiens Sussex Vale, qui offrait les services des enfants des Premières nations comme domestiques.

L'association étudiante de l'université et la Law Students' Society avaient tous deux pressé l'administration de l'université de faire radier le nom de George Duncan Ludlow.

Le président de l'université, Paul Mazerolle, a déclaré qu'un groupe de travail ayant étudié la question examinera mintenant le processus de dénomination des lieux sur les campus de Fredericton et de Saint-Jean.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Éducation