•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une ville ontarienne veut attirer de nouveaux résidents capables de faire du télétravail

Un bâtiment devant lequel flotte trois drapeaux.

L'hôtel de ville de Sault-Sainte-Marie.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Radio-Canada

La Ville de Sault-Sainte-Marie lance une campagne de marketing pour attirer de nouveaux résidents. Les dirigeants estiment que la crise de la COVID-19 pourrait encourager plusieurs Ontariens à contempler un déménagement et comptent donc en profiter pour vanter les mérites de la municipalité.

Au cours des prochaines semaines, la Ville distribuera de nombreux dépliants dans plusieurs régions ontariennes et publiera des publicités en ligne.

Le directeur administratif adjoint de la Ville de Sault-Sainte-Marie, Tom Vair, explique que l’opération séduction ciblera d’abord les Ontariens qui sont capables de faire du télétravail en permanence.

Je crois qu’en ce moment, les gens réévaluent leur style de vie, comment ils veulent vivre et ils ont pu se rendre compte qu’il est possible de travailler à domicile, note-t-il.

C’est un moment opportun de leur transmettre notre message d’un mode de vie différent.

Tom Vair, directeur administratif adjoint de la Ville de Sault-Sainte-Marie

Le matériel promotionnel met en valeur notamment l'accès aux grands espaces extérieurs, les établissements postsecondaires de la région et plusieurs des entreprises locales.

L’an dernier, la Ville a tenté une expérience similaire pour attirer certains des travailleurs de l’usine GM d’Oshawa qui ont perdu leurs emplois à la suite d’une importante réduction des activités.

Une dizaine de personnes ont ainsi été embauchées par des entreprises de Sault-Sainte-Marie.

Ça a été un franc succès. Plusieurs de nos entreprises ont gardé les contacts des travailleurs et pourraient les embaucher plus tard, souligne M. Vair.

La Ville a déjà prévu plus de 40 000 $ pour sa nouvelle campagne, mais pourrait débourser davantage si nécessaire.

Une opportunité pour le Nord

La responsable des communications de l’Institut des politiques du Nord, Christine St-Pierre, trouve que certaines entreprises du Nord qui accusent un manque de main d’oeuvre spécialisée sont actuellement en très bonne position pour faire du recrutement par des moyens comme celui de la Ville de Sault-Sainte-Marie.

La distanciation physique, dans le Nord de l’Ontario, c’est comme une norme. On a de grosses propriétés, il y a moins de circulation, tu peux avoir un espace vert à toi dans certains cas et les frais de logement et de garde d’enfants ont souvent tendance à être moins élevés dans le nord que dans le sud de l’Ontario. Ce sont tous des avantages, affirme-t-elle.

Christine St-Pierre reconnaît toutefois que certaines régions rurales pourraient être pénalisées en raison du manque de transport en commun ou des défis liés à la connexion Internet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Politique municipale