•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les campings du Québec rouvriront eux aussi le 1er juin

Les marinas et les pourvoiries pourront faire de même.

Une homme dans une voiturette sur un terrain de camping.

Les campings pourront rouvrir dès le 1er juin.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le gouvernement Legault prépare une nouvelle annonce qui permettra aux Québécois de profiter un peu de la belle saison, malgré la pandémie de COVID-19 qui sévit depuis le début de l'année.

Selon nos informations, Québec annoncera mercredi son plan de déconfinement pour le secteur « Hébergement, camping et activités touristiques », qui devrait être relancé à compter du 1er juin, soit lundi prochain.

Ce secteur de la phase 5 – qui inclut aussi la reprise graduelle des soins dentaires, corporels et thérapeutiques et la réouverture des centres commerciaux à l'extérieur du Grand Montréal à compter de lundi prochain – était le seul à ne pas avoir encore reçu le feu vert de Québec.

Les campings devraient pouvoir rouvrir leurs portes partout au Québec, peu importe le type d'installations, dès le 1er juin. Même chose pour les marinas et les pourvoiries. Certaines activités touristiques pourraient toutefois demeurer interdites dans le Grand Montréal.

Sentant l'impatience des Québécois, la vice-première ministre Geneviève Guilbault avait assuré vendredi dernier que le gouvernement travaillait d’arrache-pied afin de préparer l'ouverture des campings et la relance de l’industrie touristique

M. Fitzgibbon tient dans sa main gauche un document de la CNESST intitulé : « Liste de vérifications quotidiennes ».

La conférence de presse quotidienne du gouvernement Legault n'a pas eu lieu, mardi après-midi. C'est plutôt le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, qui est venu faire le point sur la pandémie de COVID-19 vers 13 h 40, soit 20 minutes avant la reprise des débats parlementaires.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Interrogé sur le sujet mardi, peu de temps avant la période des questions à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Économie et de l'Innovation, Pierre Fitzgibbon, n'a pas voulu donner plus de détails sur l'annonce de mercredi. Il a toutefois procédé à trois annonces importantes.

D'abord, M. Fitzgibbon a fait savoir qu'Investissement Québec avait octroyé un prêt de 200 millions de dollars américains au Cirque du Soleil, qui est actuellement sur la corde raide. En échange, l'État québécois aura l'option de racheter l'entreprise advenant que les actionnaires actuels décident de retirer leurs billes.

Ensuite, le ministre a confirmé que les centres commerciaux du Québec pourront rouvrir lundi, sauf dans les 82 municipalités de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) et dans la MRC de Joliette, où la pandémie de COVID-19 frappe avec plus d'intensité.

Le stationnement des Galeries Joliette, vide.

Les Galeries Joliette ne pourront pas rouvrir leurs portes lundi prochain.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Il a toutefois précisé que le nombre de clients sera limité dans les commerces; que des cloisons seront installées aux caisses des magasins; que les restaurants seront ouverts en formule « à emporter » seulement, puisque les aires de restauration resteront fermées; et que les clients seront peut-être obligés de circuler à sens unique dans les allées.

La CNESST a publié un protocole détaillé des mesures à respecter pour chaque commerçant. Les clients devront en outre maintenir entre eux une distance de deux mètres dans les aires communes des centres commerciaux, et le port du couvre-visage sera fortement recommandé.

En ce qui a trait aux centres commerciaux du Grand Montréal et de Joliette – qui figurent dans la phase 6 du plan de déconfinement du gouvernement, tout comme les camps de jour, qui pourront ouvrir le 22 juin – le ministre espère qu'ils pourront eux aussi reprendre leurs activités d'ici un mois. Mais ce sera à la santé publique de le décider.

Enfin, M. Fitzgibbon a annoncé que son gouvernement adoptera prochainement une nouvelle réglementation pour protéger les commerçants et les restaurateurs qui ont de la difficulté à payer leur loyer. Les évictions seront interdites pendant toute la durée de la pandémie, a-t-il expliqué.

J'ai été mis au courant il y a quelques semaines que des locataires auraient reçu des avis d'éviction pour non-paiement de loyer durant la crise pandémique. Ce n'est pas nécessairement généralisé, mais je trouve ça inacceptable.

Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation

Le ministre a aussi profité de sa tribune pour encourager fortement les propriétaires immobiliers à souscrire au programme d'aide d'urgence du Canada pour le loyer commercial plutôt que de forcer leurs locataires à abandonner leurs locaux.

Bientôt 50 000 cas d'infection

Plus de 48 500 personnes sont maintenant atteintes de la COVID-19 au Québec et 70 patients de plus ont succombé à la maladie ces dernières 24 heures, selon les plus récentes données diffusées par les autorités.

Plus précisément, le bilan rendu public mardi fait état de 614 nouveaux cas, pour un total de 48 598 personnes infectées. Les 70 décès supplémentaires portent quant à eux la somme des victimes à 4139 morts depuis le début de la crise.

Le Québec compte aussi 1403 hospitalisations, dont 181 aux soins intensifs, et 14 999 personnes rétablies.

Avec la collaboration de Sébastien Bovet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

Politique