•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le SPS multiplie les interventions auprès des cyclistes

Des vélos et des cyclistes.

Engouement pour le vélo après le déconfinement

Photo : iStock / zozzzzo

Le vélo a gagné plusieurs adeptes en période de pandémie de la COVID-19 et le Service de police de Sherbrooke (SPS) multiplie les interventions auprès des cyclistes, qui sont nombreux sur les pistes.

Une dizaine de policiers effectuent des patrouilles à vélo, surtout sur la promenade autour du lac des Nations et sur le circuit cyclable qui se rend jusqu'à l'autoroute 410 et revient vers la plage Blanchard.

Les policiers de Sherbrooke interviennent pour rappeler aux cyclistes les règles de circulation à vélo et donnent des constats d’infraction en vertu de la réglementation municipale et du Code de la sécurité routière, dont les montants varient entre 30 $ et 80 $.

Les cyclistes doivent aussi respecter les feux de circulation et, récemment, le SPS a donné un constat de 128 $ à un cycliste qui a omis de s’arrêter à un feu rouge.

La limite de vitesse maximale pour les cyclistes qui circulent sur la promenade du lac des Nations est de 10 km/h, notamment dans la zone zen, délimitée par une ligne verte au sol.

La patrouilleuse du SPS Isabelle Gendron indique que les infractions les plus fréquemment observées concernent la vitesse, l’absence du port du casque protecteur chez les moins de 18 ans et le port d’écouteurs.

Les cyclistes, quadriporteurs, amateurs de planche à roulettes et de patins à roues alignées n’ont pas le droit de porter des écouteurs. Le Service de police de Sherbrooke avait une certaine tolérance pour un seul écouteur à l'oreille, mais ce n’est pas permis.

Isabelle Gendron, policière et patrouilleuse à vélo au SPS

Le Service de police de Sherbrooke effectue également des barrages pour les vélos sur la promenade du lac des Nations, près du pont noir situé à côté de la pente donnant accès à la rue Pacifique.

La signalisation mentionne que les cyclistes doivent débarquer de leur vélo pour diminuer les risques d'accident, mais cette mesure n’est pas souvent respectée.

Avec le déconfinement, le mandat des patrouilleurs du Service de police de Sherbrooke a été élargi jusqu'au secteur de la plage de Deauville de même que dans les secteurs de Brompton, de Fleurimont et de Lennoxville.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Prévention et sécurité