•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les terrasses de restaurants pour contrer les effets du coronavirus

Une terrasse et un trottoir en bois devant un restaurant.

Le maire de Thunder Bay s’attend à ce que les terrasses ouvrent avant l’intérieur des restaurants lors des prochaines étapes de déconfinement en Ontario.

Photo : CBC/Matt Prokopchuk

Radio-Canada

Les élus de Thunder Bay veulent créer un projet pilote pour augmenter le nombre de terrasses devant des établissements licenciés et des restaurants.

Le conseil municipal a demandé un rapport pour trouver des moyens d’inciter plus de restaurateurs à offrir un service à l'extérieur durant la saison chaude.

Selon le maire Bill Mauro, la demande pour construire des terrasses temporaires sur les trottoirs ou dans des stationnements est faible.

Il demande aux fonctionnaires de proposer des mécanismes facilitant les démarches alors que l’ouverture de terrasses pourrait survenir bien avant l’accès à l’intérieur des restaurants et des bars, dans le contexte de la COVID-19.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Personne ne peut prédire quand la province permettra le déconfinement des restaurants, mais la Ville croit qu’il serait logique d’autoriser d’abord l’accès aux terrasses, comme au Manitoba.

Certains commerces pourraient ne pas rouvrir après la COVID-19, a dit le conseiller Brian McKinnon.

Il croit que la Ville doit assouplir le programme permettant l’installation de terrasses.

Plusieurs tables sont occupées sur la terrasse.

Des élus municipaux de Thunder Bay pensent que des terrasses permettraient de sauver certains restaurants d’une fermeture définitive, quand la province donnera son approbation.

Photo : Radio-Canada / Martin Toulgoat

Le conseiller Aldo Ruberto propose que certains restaurants installent quelques tables et chaises devant leur établissement sans permis, comme cela se fait en Europe.

La proposition n’a pas semblé plaire aux fonctionnaires municipaux qui disent que ce genre d’installations pourrait nuire à la mobilité de certaines personnes et occulter la distanciation sociale.

Un rapport est attendu le 15 juin.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Restaurants