•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois pêcheurs trouvés morts à Terre-Neuve, un autre manque à l'appel

Les quatre hommes étaient partis pêcher le crabe.

Des bateaux sur le bord d'un quai.

L'un des trois quais de pêcheurs de St. Lawrence.

Photo : Radio-Canada / Marie-Isabelle Rochon

La Garde côtière a repêché trois corps au large de St. Lawrence, dans la péninsule de Burin, à Terre-Neuve. Un autre pêcheur qui était à bord du même bateau, le Sarah Anne, manque toujours à l’appel. Les recherches se poursuivent au courant de la nuit.

Les quatre occupants ont quitté St. Lawrence un peu après minuit lundi matin pour aller pêcher le crabe dans la baie de Plaisance.

La Garde côtière a reçu un appel d’urgence à 19 h 58, lundi soir.

Une carte montrant où se situe St. Lawrence.

St. Lawrence se situe dans la péninsule de Burin, à Terre-Neuve.

Photo : Radio-Canada

L’opération de recherche et de sauvetage a commencé quelques heures plus tard.

Les vaisseaux Ann Harvey et W Jackman, de la Garde côtière, ainsi que plusieurs appareils de l’Aviation royale canadienne et de Provincial Airlines ont été déployés.

Plusieurs bateaux de pêche des villages voisins ont aussi participté aux recherches visant à secourir le pêcheur manquant encore à l'appel.

Le premier corps a été repêché vers 4 h 15 mardi matin. Un deuxième corps a été récupéré vers 11 h 15 et un troisième, vers 11 h 40.

Le surintendant Harvey Vardy, responsable des opérations de recherche et de sauvetage de la Garde côtière en Atlantique, a indiqué que les autorités ont trouvé des débris dans la baie de Plaisance.

Un bateau de la Garde côtière.

Les vaisseaux Ann Harvey et W Jackman, de la Garde côtière, ainsi que plusieurs appareils de l’Aviation royale canadienne et de Provincial Airlines ont été déployés.

Photo : Radio-Canada / Simon Nakonechny

Si le météo était favorable pour les recherches durant la journée de mardi, le vent a tourné en soirée. Les avions déployés ont dû cesser de survoler la région mardi soir à cause d'une visibilité presque nulle. Un bateau de la Garde côtière continue la recherche en mer au courant de la nuit de mardi à mercredi.

On continue de chercher et on le fera jusqu’à ce qu’on aura épuisé toutes les possibilités, a déclaré plus tôt en journée le superviseur régional du Centre de sauvetage maritime de la Garde côtière auxiliaire à Saint-Jean, Mark Gould.

Les victimes ne portaient pas de gilet de sauvetage

Le surintendant Vardy soupçonne que l’incident, qui a fait les victimes, est survenu très rapidement.

Selon lui, les conditions météorologiques dans la baie de Plaisance étaient bonnes lundi et plusieurs autres bateaux sont retournés à St. Lawrence sans difficulté.

On ne sait pas ce qui est arrivé, mais on pense que ce qui est arrivé est arrivé vite, parce que toutes les personnes qui ont été retrouvées ne portaient pas de gilet de sauvetage, a-t-il dit.

Le surintendant Vardy ne voulait pas spéculer davantage sur les causes de l’accident.

Une famille respectée dans la communauté

La communauté prie et souhaite qu’il y ait une fin heureuse, a souhaité le maire de St. Lawrence, Paul Pike.

Le maire de St. Lawrence, Paul Pike.

Le maire de St. Lawrence, Paul Pike.

Photo : Radio-Canada / Marie-Isabelle Rochon

L’identité des quatre crabiers n’a pas encore été confirmée par les autorités, mais le maire a fait savoir que l'équipage comprenait un père, un fils, un neveu et un ami de la famille.

Ces familles ont vécu à St. Lawrence toute leur vie, ils sont connus et respectés dans la communauté, indique-t-il.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Accidents et catastrophes