•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : moins de nouveaux cas, mais des tests en deçà des capacités de l'Ontario

Un homme parle au téléphone cellulaire devant la vitrine d'un magasin avec deux mannequins qui portent un masque.

L'Ontario a annoncé 287 cas de COVID-19 mardi.

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Radio-Canada

Santé publique Ontario signale 287 nouveaux cas de COVID-19 dans la province. C'est la première fois en 6 jours que le nombre cas est inférieur à 400.

Il s’agit d’une augmentation de 1,1 % du nombre de cas.

On compte aussi deux nouvelles éclosions dans les foyers de soins de longue durée.

L'Ontario a par ailleurs ordonné la prise en charge de deux de ces foyers par des tiers en raison de leur difficulté à maîtriser la propagation de la COVID-19.

Le nombre de tests effectués reste cependant bien en deçà des objectifs fixés par la province.

Contrairement à ce qui s’est produit le 14 mai dernier, alors qu’une erreur informatique avait fait rapporter à la province un nombre de nouveaux cas inférieurs à la réalité, le médecin hygiéniste David Williams a insisté sur le fait que les cas rapportés aujourd’hui sont fidèles à la réalité.

L’Ontario indique que 9875 tests de dépistage ont été réalisés au cours des dernières 24 heures. Le gouvernement Ford s’est donné comme objectif d’effectuer 16 000 tests par jour.

Selon la ministre de la Santé, Christine Elliott, la capacité quotidienne de dépistage de la province est de 20 000 tests

L’Ontario a changé ses paramètres de dépistage depuis le début de la semaine, incitant les personnes qui ressentent des symptômes ou qui croient avoir été en contact avec une personne atteinte de la COVID-19 à se faire tester.

Un rassemblement au parc Trinity Bellwoods à Toronto au cours du week-end a fait réagir les autorités politiques et sanitaires lundi.

Un graphique représentant le nombre de patients hospitalisés, aux soins intensifs et sous respirateurs en Ontario.

Les patients hospitalisés, aux soins intensifs et sous respirateurs en Ontario

Photo : Radio-Canada / Camil Gauthier

Le premier ministre Ford a exhorté les personnes qui se sont rendues à ce rassemblement et qui n’ont pas respecté les consignes de distanciation sociales à se faire dépister.

Les autorités de santé publique de la province et de Toronto ont plutôt suggéré à ces personnes de rester à la maison et de rester attentifs aux symptômes avant de penser à subir un test de dépistage.

Les décès

La santé publique déplore au moins 2123 décès liés à la COVID-19 (+21 depuis lundi) en Ontario. Des données plus récentes compilées par CBC font état de 2219 morts.

Un graphique représentant la situation de la COVId-19 dans le système de santé de l'Ontario.

La situation de la COVID-19 dans le système de santé de l'Ontario

Photo : Radio-Canada / Camil Gauthier

La province signale 260 guérisons de plus au cours des dernières 24 heures, et 76,2 % des cas de COVID-19 sont considérés comme guéris.

Une porte entre-ouverte au déconfinement régional

Le Dr Williams a paru ouvrir la porte à un possible déconfinement régional à travers la province, alors que le nombre de cas dans le Grand Toronto semble être beaucoup plus élevé qu’ailleurs dans la province.

Le médecin hygiéniste en chef a cependant rappelé que la province n’avait pas encore pris de décision à ce sujet.

Nous tentons de voir comment ça pourrait se faire et comment on pourrait limiter les déplacements entre régions, explique-t-il.

Selon le Dr Williams, un déconfinement régional pourrait être considéré lors de la seconde phase de la phase deux du plan de la province.

Depuis le début de la crise, les autorités de santé publique ont préconisé une approche de confinement égal à toute la province, disant craindre que les habitants des zones confinées se déplacent vers ces zones.

Il s’agit de la première fois que les autorités de santé publique se montrent ouvertes à mettre fin au confinement de certaines régions de l’Ontario.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Santé publique