•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : ce qu'il faut savoir aujourd'hui en Abitibi-Témiscamingue

Un technicien dans un laboratoire tient dans ses mains un calepin de notes et quelques éprouvettes.

Le CISSS-AT ne connaît pas encore le nombre de tests effectués dans la dernière semaine, mais Dre Sobanjo indique que le nombre est d'environ une quarantaine de test par jour, ce qui exclue les tests pour le personnel des CHSLD.

Photo : Communications Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

En Abitibi-Témiscamingue, 165 cas de coronavirus sont confirmés. Les trois derniers cas ne sont pas des travailleurs de la santé qui sont allés travailler à l'extérieur de la région.

Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue, le CISSS-AT, les nouveaux cas ne démontrent pas de signes qu'ils sont des résultats de transmission communautaire. La direction du CISSS-AT attend aussi des directives de l’Institut national de santé publique du Québec pour rafraîchir les résidents de CHSLD en vue des températures chaudes prévues cette semaine.

Faire du sport même en temps de pandémie

À Ville-Marie et à Saint-Bruno-de-Guigues, les élèves ont maintenant accès à un terrain baby-foot géant. Les règles sont simples, garder les mains deux mains sur son tuyau et empêcher l’équipe adverse de compter des buts. Les structures ont été installées en quelques heures, au grand plaisir des enfants.

Des enfants sur un terrain tiennent des cordes et se passent un ballon.

Des élèves de Saint-Bruno-de-Guigues jouent au baby foot humain, un jeu extérieur qui permet de respecter les règles de distanciation physique.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Une remise de diplômes au volant

La Commission scolaire de Rouyn-Noranda invite les élèves des écoles secondaires La Source et d’Iberville à participer aux formules de service au volant pour recevoir leur diplôme, une alternative au bal de finissants. Des cérémonies virtuelles sont aussi prévues notamment au Centre Élizabeth-Bruyère.

L'accès à Internet haute vitesse, un service essentiel

Québec Solidaire et la Conférence régionale des préfets considèrent que l’accès à Internet haute vitesse doit être considéré comme un service essentiel. La députée de Rouyn-Noranda–Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, affirme que plusieurs ménages sont pénalisés alors qu’ils doivent faire du télétravail et les enfants l’école à la maison en raison de la pandémie. L’absence de l’Abitibi-Témiscamingue dans la liste de régions pour le programme québécois Régions branchées fait aussi réagir.

Le Fossilarium demeure fermé

Le centre d’interprétation de Notre-Dame-du-Nord n’ouvrira pas ses portes pendant la saison estivale. Le nettoyage des fossiles difficile sans les altérer et la situation financière ont motivé la décision.

D’autres musées n'accueillent pas non plus les visiteurs cet été. C’est le cas notamment du Musée du nid de guêpes à Laverlochère-Angliers et du Domaine Breen à Saint-Bruno-de-Guigues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Coronavirus