•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le baby-foot géant : un nouveau jeu dans deux cours d’école du Témiscamingue

Des enfants sur un terrain tiennent des cordes et se passent un ballon.

Des élèves de Saint-Bruno-de-Guigues jouent au baby foot humain, un jeu extérieur qui permet de respecter les règles de distanciation physique.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Deux écoles du Témiscamingue ont un nouvel attrait dans leur cour de récréation : un terrain baby-foot géant.

À Ville-Marie et à Saint-Bruno-de-Guigues, les élèves ont accès à une structure de soccer sur table, format humain. Les écoles se sont inspirées des initiatives qui circulent sur les réseaux sociaux depuis le début du retour en classe.

Un jeu innovant qui respecte la distanciation sociale

Avec le soleil et de la musique, les enfants dans la cour d’école Saint-Gabriel de Ville-Marie sont tout sourires. Depuis une semaine, ils peuvent profiter de nouveaux jeux ont fait leur apparition, dont un immense terrain de baby-foot.L’enseignant en éducation physique, Youcef Boukhari, a utilisé les buts de soccer, qui ne servaient plus depuis le retour en classe, pour délimiter le contour.Un peu d’imagination, et ça a donné ce merveilleux terrain. Des bouts de ficelles, des bouts de tuyaux en plastique, une clôture et voilà, ça fait des heureux, dit-il.

Des enfants sur un terrain tiennent des cordes et se passent un ballon.

Des élèves de Saint-Bruno-de-Guigues jouent au baby foot humain, un jeu extérieur qui permet de respecter les règles de distanciation physique.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

À l’intérieur de la structure, la distance de deux mètres en respectée entre chaque joueur grâce aux tuyaux qui mesurent deux mètres chacun.

William Paradis, un élève de 5e année, apprécie ce sport réinventé.J’aime ça parce que c’est comme en vrai. Ce n’est pas comme si on va à une salle d’arcades. Ça ne coûte pas d’argent. J’aime ça parce que c’est spécial!, raconte-t-il.

Plus amusant que le soccer?

À l’école Marie-Assomption de Saint-Bruno-de-Guigues, les parties de baby-foot ont aussi été intégrées dans les cours d’éducation physique et les récréations.

La structure a été fabriquée par le comité récréatif de la municipalité, comme l’explique la directrice de l’école, Manon Plante.

Un avant-midi, un samedi, le comité récréatif est venu monter ça dans la cour, ils ont même fait une pratique. On a des enfants heureux cette semaine, affirme-t-elle.

Les règles sont simples, garder les mains deux mains sur son tuyau et empêcher l’équipe adverse de compter des buts.

Camille Desbiens est bien contente d’être retournée à l’école et d’avoir accès à ce jeu… d’autant plus qu’il s’agit de sa dernière année au primaire.

Moi, je trouve que c’est plus le fun que le vrai soccer parce qu'il ne peut pas vraiment y avoir de contact et on ne peut pas se faire mal, dit-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !