•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ciné-parc à Saint-David-de-Falardeau

À Saint-David-de-Falardeau, les cinéphiles auront bientôt l'occasion de visionner des films dans le confort de leurs voitures.

Photo : Radio-Canada / Catherine Gignac

Radio-Canada

À Saint-David-de-Falardeau, les amateurs de cinéma auront bientôt l'occasion de visionner des films dans le confort de leur voiture. Un ciné-parc est sur le point de voir le jour sur un terrain vague situé derrière le cimetière de la municipalité.

Le projet suscite un vif enthousiasme au sein de la communauté en cette période de pandémie où les sources de divertissement demeurent rares.

Sylvain Normandin habite à un jet de pierre de l'emplacement retenu, qui a une capacité d'accueil de 150 voitures.

Ça va réunir le monde. Ça va faire changer les idées dans le temps de la pandémie. Ça va mettre de la vie un peu. C'est bien parfait, commente-t-il.

La facture associée à la mise en place de ce cinéma en plein air s'élèvera à approximativement 100 000 $. Elle sera épongée conjointement par la MRC du Fjord-du-Saguenay et par Développement Falardeau, l'organisme pilotant le projet.

Une fois que les films commenceront à être présentés, au début du mois de juillet, quatre travailleurs à temps partiel seront mis à contribution. Un projectionniste a même été déniché.

Un terrain vacant et un boisé.

Le ciné-parc sera aménagé sur un terrain vacant qui se trouve tout juste derrière le cimetière municipal.

Photo : Radio-Canada / Catherine Gignac

Le projet de ciné-parc à Saint-David-de-Falardeau était dans les cartons depuis plus d'un an. La mairesse Catherine Morissette se réjouit de le voir aboutir enfin, dans un contexte plutôt morose.

Maintenant, tout est là pour que ça arrive. Ce n'est pas quelque chose de ponctuel. C'est quelque chose qui va durer dans le temps, assure-t-elle.

Si tout se déroule comme prévu, les projections débuteront au plus tard aux alentours de la fête du Canada et se poursuivront jusqu'au début du mois de septembre. Le prix d’entrée reste à déterminer.

D'après un reportage de Catherine Gignac

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Cinéma