•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : L'Alberta sur la bonne voie vers la phase 2 du déconfinement

Un homme avec un masque des virus.

L'Alberta continue sa pente descendante pour le nombre de cas actifs.

Photo : getty images/istockphoto / Ilya Lukichev

Stéphanie Rousseau

Dix jours après le début de la phase un de déconfinement dans les zones extérieures à Calgary et à Brooks, la médecin hygiéniste en chef Deena Hinshaw s’est montrée optimiste et envisage même le début de la phase deux avant la mi-juin.

Prévue pour le 19 juin, la phase deux, qui prévoit la réouverture des bibliothèques et des cinémas, pourrait être devancée si le nombre de cas demeure bas, estime la Dre Hinshaw. La décision sera basée sur les données, dit-elle en précisant que la situation à Calgary et à Brooks devait d’abord se stabiliser avant de l’envisager.

Je suis encouragée par les données, après 10 jours, a indiqué Deena Hinshaw, disant qu’elle restait prudente, car la période d’incubation du virus est de 14 jours.

Nous allons continuer de surveiller la situation, a-t-elle ajouté, rappelant que Calgary et Brooks ont fait comme le reste de la province lundi en étant capable de rouvrir plus de leurs commerces et leurs restaurants.

Une carte montrant le nombre de cas actifs de la COVID-19 en Alberta en date du 25 mai.

Il y a actuellement 762 cas actifs de la COVID-19 en Alberta, la majorité à Calgary qui dénombre encore 594 cas actifs.

Photo : Marie Chabot-Johnson

Changement à l'approvisionnement de l'équipement de protection

La province a aussi annoncé que, après le 30 juin, le secteur privé devra dorénavant payer pour l’équipement de protection personnel auparavant fourni par la province et se le procurer de manière indépendante. Par contre, le matériel continuera d'être fourni dans les services financés par la province.

Pour le secteur privé, si les organismes n'ont pas d'autres fournisseurs à court terme, ils pourront continuer à accéder à de l’équipement de protection par le biais du gouvernement jusqu'au 30 juin, mais ils devront payer la valeur marchande. Après le 30 juin, ils devront trouver leurs propres fournisseurs, a indiqué la Dre Hinshaw.

La province pourra toutefois fournir des masques N95 aux dentistes, moyennant des frais, pour les procédures d'urgence et aux salons funéraires pour les procédures d'embaumement.

C'est une décision que le gouvernement n'a pas prise à la légère. Elle imite ce qui se fait dans d'autres juridictions à travers le Canada, dont le Québec, l'Ontario, la Colombie-Britannique et le Manitoba, a précisé la Dre Hinshaw, ajoutant que l’Alberta ne manquait pas d’équipements de protection et que le plan pourrait être revu au besoin.

Le premier ministre, Jason Kenney, a promis que l’Alberta allait distribuer des masques non médicaux au public et lundi, la Dre Hinshaw a précisé que les détails seraient connus bientôt.

La situation du 25 mai

La médecin hygiéniste en chef, Deena Hinshaw, a annoncé que l’Alberta comptait maintenant 762 cas actifs, soit une baisse de 39 cas actifs par rapport à hier. Parmi ceux-ci, 45 personnes sont maintenant hospitalisées, dont 5 sont aux soins intensifs.

Trois personnes de plus sont mortes dans les dernières 24 heures, pour un total de 138. Les personnes décédées sont un homme de plus de 80 ans et une femme de plus de 90 ans qui avaient des liens avec le Centre de soins continus Intercare Brentwood à Calgary et une résidente de Calgary de plus de 80 ans.

Il y a actuellement 69 cas actifs de la COVID-19 dans des résidences pour aînés de la province.

Depuis lundi, la province a élargi ses critères pour permettre à tous les membres du personnel oules résidents qui sont asymptomatiques de demander un test, qu’il y ait une éclosion ou non dans la résidence.

Il y a environ 27 000 résidents et 44 000 employés qui travaillent dans ces établissements à travers la province. 

Depuis le début de la pandémie, la province dénombre 6879 cas dont 5979 personnes en sont maintenant guéries.

COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Coronavirus