•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

25 M$ pour l’industrie du tourisme à Terre-Neuve-et-Labrador

Panorama de la ville de Saint-Jean et de son havre en été

La province débloque des fonds pour aider les entreprises qui dépendent de la venue des touristes

Photo : Gracieuseté de Trevor Blackler

Marie-Isabelle Rochon

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador annonce un investissement de 25 millions de dollars pour aider les entreprises qui œuvrent dans le secteur du tourisme.

Ces 25 millions de dollars sont issus du fonds de prévoyance de 200 millions de dollars pour la COVID-19.

En fonction de leur chiffre d'affaires, les entreprises touristiques auront droit à un montant unique de 5000 $ ou de 10 000 $.

Les entreprises pourront s'inscrire au programme dès le lundi 8 juin prochain.

Près de 2700 entreprises qui emploient 20 000 travailleurs chaque été pourront bénéficier de cette aide.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Le tourisme génère normalement des revenus de plus d’un milliard de dollars, mais en raison de la pandémie, toutes les activités de ces entreprises se trouvent présentement en suspens.

En raison de la pandémie, le gouvernement empêche tous visiteurs d’entrer dans la province et ces mesures pourraient durer tout l’été.

Le ministre du Tourisme, Bernard Davis, a expliqué que son ministère travaillait à l’élaboration d’une campagne pour encourager les Terre-Neuviens à visiter leur propre province cet été.

Bon nombre de petites communautés rurales survivent grâce aux revenus générés par les visiteurs internationaux et canadiens.

Trop peu trop tard?

Cette aide financière arrive après plus de deux mois de multiples appels à l’aide de la part d’entrepreneurs de l’industrie touristique.

Les petits gîtes et les auberges enregistrés de la province se trouvent durement touchés par la crise.

Carole Monsigneur est copropriétaire du gîte Claddagh Inn à St. Marys,. Cet été, elle et son conjoint ont décidé de ne pas ouvrir leur auberge et d’aller travailler dans l’Ouest canadien.

Même si on n’ouvre pas les portes de notre gîte, nous allons avoir beaucoup de pertes, l’argent qu’on fait pendant l’été nous aide à payer les factures durant l’hiver. Notre auberge, on fait ça parce qu’on adore ce qu’on fait et non pour l’argent, a expliqué Carol Monsigneur, vendredi dernier.

Portrait de Carol Monsigneur

Carol Monsigneur est copropriétaire de l'auberge Claddagh Inn à St. Marys, dans la péninsule d'Avalon à Terre-Neuve.

Photo : Radio-Canada / Marie Isabelle Rochon

Selon Mme Monsigneur, les frais d'exploitation seraient supérieurs aux revenus qu’elle pourrait générer cet été si son auberge demeurait ouverte uniquement pour les visiteurs terre-neuviens.

18 jours sans nouveau cas

La province de Terre-Neuve-et-Labrador en est à sa 18e journée sans nouveau cas d’infection à la COVID-19. Il ne reste que trois cas encore actifs dans l’ensemble de la province.

Un total de 260 personnes ont eu la COVID-19 depuis le début de la pandémie et 3 personnes sont toujours à l’hôpital.

La province s’apprête à passer à sa prochaine étape de déconfinement le 8 juin prochain, mais encore peu de détails ont été donnés aux propriétaires de commerces qui ouvriront.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Janice Fitzgerald, affirme que plus de détails seront annoncés d’ici le prochain point de presse du gouvernement mercredi.

Avec les informations de Marc Babin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Politique provinciale